Faites comme le Titi de Daniel

Publié le par Annick

Vous connaissez probablement la "Tatie Danielle", l'épouvantable vieille dame du film français d'Etienne Chatiliez sorti en 1990, avec, entre autres, Tsilla Chelton.
Mais le Titi de Daniel vous n'en savez rien. Et bien je vais vous expliquer.

Titi, est un sympathique garçon de la région bordelaise venu faire le 600 kilomètres à Loudéac."Il a des watts, le bougre !", unetiti2011 expression de Jean-François Pélicart de Loudéac. Titi, ou Thierry Gobinaud, a fait  d'une pierre deux coups début juin dernier. Il a par la même occasion rendu visite à ses beaux-parents installés à Loudéac depuis plus de 40 ans.
Daniel Bernard, le "joli-papa", (une autre expression de Jean-François), appelle son gendre "Titi", si j'ai bien compris.

Grâce à Titi, Daniel s'est embarqué dans la pratique du vélo voilà maintenant trois ans. Il a bien sûr choisi un vélo qu'il a trouvé à Bordeaux. A Loudéac, il faut les acheter...
En 2011, Daniel est sur le point de faire Paris-Brest-Paris.
"Il a progressé à une vitesse incroyable", s'étonne Thierry (à droite) qui n'en revient toujours pas.

Pour en revenir à mon idée première, je vais continuer à vous expliquer la raison de ce "Faites comme le Titi de Daniel".

Thierry a participé au dernier Paris-Brest-Paris en 2007. En plus de pédaler sous le froid, la pluie et avec les difficultés de cette randonnée mytique, il a tout enregistré et ensuite il a tout écrit noir sur blanc dans un magnifique recueil illustré d'une soixantaine de pages.

Si vous êtes capable de pédaler jour et nuit sur une distance de 1220 kilomètres, vous pouvez aussi relater, même plusieurs mois plus tard,  votre expérience sur papier qui laissera des traces pour vous-même, vos enfants, petits-enfants... et pour qui se fera un plaisir de vous lire, voire piocher vos idées pour un éventuel Paris-Brest-Paris.

daniel1  Daniel, à gauche, le jour du 200 km organisé par l'AC Trévé.

Pour voir la couverture du recueil de Thierry, cliquez sur MON PBP

Pour lire ce qu'il en pense, cliquez sur MES IMPRESSIONS

(Utilisez le zoom)




 

Publié dans BREVETS et RANDOS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

a.cyclo.loudeac.over-blog.com 23/06/2011 20:50


Très sympa, cet article ! Je viens de le découvrir, je mettrai un lien sur mon blog, demain.
jf


Annick 22/06/2011 19:41


Merci à vous deux, Thierry et Daniel, pour vos sympathiques commentaires. Je m'adresse plutôt à Daniel qui va prendre le départ de PBP pour la première fois. Je pense que tu vas rouler avec Gilles
Blanchard comme chef de file. Il va savoir emmener sa troupe jusqu'au bout. Pas de soucis à se faire. Puisque le 600 est bien passé, le double aussi. Je l'ai fait quatre fois PBP. Le dernier, en
1999, je suis rentrée dormir chez moi, aller et retour. La deuxième nuit à la maison, donc le retour, j'ai préparé deux réveils pour qu'ils sonnent à une minute d'intervalle. Ces réveils n'ont
jamais sonné parce que oublié de remonter les bidules qui déclenchent la sonnerie à l'heure programmée. Au lieu de quitter Loudéac à 4 heures comme prévu, je suis partie à 7 heures, seule vers
Tinténiac aidée par mon expérience des trois premiers PBP. J'ai retrouvé un cyclo du club à Fougères et nous avons terminé ensemble avant les 90 heures. Une anecdote parmi d'autres.
J'irai vous encourager tous les deux à Loudéac et tous ceux que je connais. PBP est à faire au moins une fois dans sa vie de cycliste.


Daniel 22/06/2011 19:15


Bonjour Annick,
Merci de nous faire tant d'honneur,mais je ne suis pas étonné,cartu n'est pas seulement une grande championne,mais aussi une grande dame de coeur!,s'il ya peu que je te connait vraiment, il y a
longtemps que j'ai entendu parler de toi.
Du coup tu me donne l'occasion de m'exprimer sur mon petit parcours de cycliste.En effet celà faitla 3ème année que je pédale.... et c'est vrai,grâce un peu à mon gendre Thierry," mon Titi " qui
n'est pas le mien ,mais celui de ma fille Christelle,mais j'aime bien emprunter ce diminutif famillier,tellement je suis admiratif et fier de lui ( c'est un garçon charmant et formidable! )
Etant à la retraite et après un grave ennui de santé,je me trouvais en manque de d'activité et je commençais à " m'enrobé ", j'ai pensé à m'acheter un vélo dans l'espoir de roulé un peu avec
Thierry quand il vient à Loudéac.
C'est sur internet (Le Bon Coin )que je l'ai trouvé , en plus à Bordeaux , une affaire!,un "Giant TCR A1" de moins de 100 km , à moitié prix ( le gars ne trouvait pas preneur du fait que c'était
une petite taille ). Ma fille s'est exclamée ,pourquoi acheter un vélo ?... je ne t'ai jamais vu en faire ( pour la bonne raison que je n'en avais pas ).
Trois ans après , ayant réussi mes brevets assez facilement et une longue hésitation ( j'ai bien conscience du défi à relever pour avoir connu l'aventure en suivant " mon Titi " en 2007 ) , me
voilà engagé au PBP , non sans une certaine angoisse... mais si l'aventure devait s'arrêter avant la fin , je serais quand même heureux ... avoir réussi un tel pari* en si peu de temps et à 63 ans
, sans aucun passé sportif...
* ( le pari ,je me le suis fait à moi-même, après avoir subi une grosse intervention chirurgicale avec des conséquences qui m'ont invalidé à vie ...)
Chaque année j'accompagne Thierry lors de l'étape du " Tour Mondovélo " pour le récupérer à l'arrivée , j'emmène mon vélo , ce qui m'a permis de grimper les derniers km ( 6 à 12 ) du Ventoux et du
Tourmalet...un bohneur inoubliable pour moi...
Pour en revenir à Thierry ,c'est un passionné de vélo , il a commencé à pédaler il y a une quinzaine d'année ( il a 43 ans ), mais il a déjà un beau palmarès ( si il avait commencé plus jeune , je
pense qu'il aurait pu faire qelque chose ... )
Le récit de son P.B.P 2007 est croustillant ....
Bien Amicalement !
Daniel BERNARD


Thierry 22/06/2011 13:38


Mais qu'elle est trop gentille cette Annick !! Mais je vais devenir le plus célèbre des bordelais en Bretagne !!
C'est avec plaisir que je t'offre ce recueil, et n'hésites pas à le faire partager aux adhérents du Cyclo Ninian qui débuteront l'aventure PBP en août prochain... c'est important de partager et de
faire profiter ses expériences... mais également comme tu dis, de laisser une trace pour les générations à venir !
Bon courage à tous ceux qui participeront au Paris-Brest-Paris !