Le brindon

Publié le par Annick

Le "brindon" est un insecte nuisible, surtout la larve, gros ver blanc qui met 3 ans à s'épanouir, bien à l'abri dans la terre où il mange les racines de nos plantes potagères. 
C'est là que les taupes sont utiles. Elles dévorent les larves. Les poules aussi raffolent de l'insecte adulte et des larves. Faut lâcher les poules de temps en temps...

Le "brindon" adulte se nourrit de feuilles d'arbres. Il fait peu de dégâts et sa durée de vie est très courte.

Le "brindon" adulte. Photo de Patrick Guégan.Le "brindon" adulte. Photo de Patrick Guégan.

Le "brindon" adulte. Photo de Patrick Guégan.

Souvenirs d'enfance : dans les années 60, les soirs de printemps, Annick les entendait voler lourdement et bruyamment autour des feuillages des arbres. La gamine d'une dizaine d'années  en avait la trouille de ces bestioles peu rassurantes.
Ses frères, plus âgés et plus téméraires,  s'amusaient à passer un fil au niveau de la "queue" de l'insecte et au bout de ce fil le "brindon" ouvrait grand les ailes. Ils disaient qu'il "brindait".

En passant du coq à l'âne, on arrive à ce coléoptère qui a un autre nom plus savant.  Tout le monde le connaît.

Publié dans DIVERS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Patrickducamboutdumonde 15/05/2020 11:52

Le Pic vert recherche aussi les larves dans les pelouses où il y a des chênes pour en faire son ordinaire.
Les pesticides n'ont pas détruit que les brindons...

Annick 15/05/2020 12:00

Le hérisson aussi aime bien. Heureusement que ces vilains vers blancs ont des prédateurs. Quand j'ai fait mon jardin à l'emplacement d'une haies de palme et agrandi ensuite en enlevant des kilos de pierres, j'ai trouvé nombreux vers blancs. Beurk.

germaine 15/05/2020 10:35

moi aussi,j'avais la trouille de ces bestioles!

Annick 15/05/2020 11:56

Il fallait être un garçon pour ne pas avoir peur.

sagory 15/05/2020 10:16

Le hanneton.

Annick 15/05/2020 11:54

BIEN, Monsieur ou Madame Sagory.