Profiter d'une crevaison pour...

Publié le par Annick

... se débiner...

 

crevaisonjanvier14Crevaison et réparation un kilomètre après le Ponterret, direction Collinée. Et deux fugitifs à l'horizon.

La route du breton, ce mercredi 22 janvier 2014, était mouillée et sale. Un revêtement propice aux crevaisons.
Après une invasion de "mille Bon Dieu", Christian, la victime, amorça le processus de la réparation. Une besogne qui énerve et salit les mains.

L'un d'entre nous en profita pour annoncer à la cantonnade :

- Je pars devant. Vous allez où ?

Un autre ajouta :

- Moi aussi. Je ne suis pas en forme.

Et voilà deux hommes, c'est sûr, peut-être trois, je ne sais plus, partis vers Collinée, et Eréac le point le plus éloigné de notre itinéraire choisi par Jean-Claude.

crevaisonjanvier02.14  C'est sans se presser que Christian s'est attelé, ne négligeant aucune étape, en particulier celle de vérifier l'intérieur du pneu. Il arrive qu'un silex reste coincé et agresse la nouvelle chambre à air...


Les deux groupes se sont retrouvés à Eréac. La seule fille, de l'équipe attardée par l'incident, renonça à Langourla et laissa filer les hommes voulant rattraper le temps perdu.

Publié dans LE CLUB

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

claudine 26/01/2014 18:47

La seule fille , c'était Annick? il n'y a qu'elle qui peut résister aux mauvaises conditions!