Enfin un franc soleil

Publié le par Annick

Vendredi 28 mai 2021, nous étions six au Pont Querra. Toujours les mêmes. Jacky a annoncé la couleur : "on va boire un café chez Maurice. C'est le jour."
Personne n'a contesté. 

Pont Querra à 9 heures.

Pont Querra à 9 heures.

Qui connaît l'origine de l'expression "annoncer la couleur" ? 

Cette expression date de 1930. Elle provient du jeu de bridge dans lequel les joueurs annoncent une des quatre couleurs qu'ils souhaitent poser comme atout. On dit alors d'une personne qui exprime clairement ses intentions qu'elle "annonce la couleur", tel qu'un joueur de carte pourrait le faire. On peut dire aussi : "afficher la couleur". (Source, linternaute, expressions, langue-française.) 

Revenons à nos cyclos. Les voici déjà traversant la rocade de Loudéac où il faut être vigilants. 

Rocade de Loudéac.Rocade de Loudéac.

Rocade de Loudéac.

Et puis chez Maurice, seul à la maison. En l'absence de la maitresse de maison, Jeanine et Jacky se sont occupés de préparer le café et d'assurer le service. 
Maurice, Jeanine, Jacky... c'est une histoire de famille... Ils peuvent se permettre de toucher à tout. Enfin presque.

Chez Maurice.

Chez Maurice.

Le café va être servi par une petite ouverture dans le mur du garage. 

Chez Maurice.

Chez Maurice.

Ah ben non ! Ce n'est pas un trou géométrique mais le truc qui réfléchit, renvoie les défauts, les rides...

Toujours chez Maurice.

Toujours chez Maurice.

Plus tard, en route vers le Pont-Querra en passant à côté de la nouvelle zone d'activités des Parpareux, au nord de Loudéac, en bordure de la forêt. 

"Encore des surfaces cultivables réquisitionnées, du béton en plus...", a fait remarquer Jeanine à sa voisine Annick aussi attristée qu'elle. 
Mais c'est comme ça partout... Il faut des entreprises pour donner du boulot...

La RN164 est à droite.

La RN164 est à droite.

Une fois revenus au Pont Querra, il faut rentrer à la maison comme on est venus. Soit en voiture pour les plus éloignés, soit à vélo pour les plus proches du rendez-vous.

Tu cherches quoi Jeanine ? 

C'est toujours le plus costaud qui pose les VTT sur le porte vélos.

C'est toujours le plus costaud qui pose les VTT sur le porte vélos.

C'est tout pour aujourd'hui. 

Publié dans NOS SORTIES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Patrickducamboutdumonde 29/05/2021 21:02

Gaspillage de terres pour créer des emplois, oui mais il y a des "dents creuses" dans les zones industrielles et des bâtiments désaffectés qui pourraient libérer des surfaces...cela nécessite une volonté politique des élus en chargede ces sujets !