Sur les routes du Mené

Publié le par Annick

Après le brouillard matinal de ce jeudi 17 décembre 2020 est arrivé le soleil qui a poussé Annick a chevaucher son vélo d'hiver dès 12h30, avec l'idée de sillonner une partie du Mené.

Le pays du Mené fait partie du Massif armoricain au relief tourmenté. 
Le Mené est aussi une commune nouvelle depuis janvier 2016, regroupant sept localités qui totalisent environ 6 500 habitants.  

A Saint-Gouéno, une photo sous verre,  fixée sur le pignon d'une maison rappelle la quatrième étape du Tour de Bretagne cycliste féminin du 8 juin 2019, dont le départ fut donné à Saint-Gouéno. 
Le cliché ci-dessous montre le passage des concurrentes sur "La route du breton" où Le Léry prend sa source. Ce virage est appelé "le fer à cheval". 
Cette 28ème édition fut remportée par Audrey Cordon-Ragot. 

Photo à Saint-Gouéno.

Photo à Saint-Gouéno.

Un peu plus loin,  même commune, se trouve la redoutable côte de "La Phillipais". Les cyclos ne l'aiment pas. 
L'atelier de Jos se situe juste après la partie la plus rude de la montée. L'artiste donne des cours de peinture à l'huile à Collinée au sein de l'association loisirs créatifs "la tête et les mains". Actuellement, les activités sont arrêtées. Toutes les associations sont en veilleuse.
Et quelques coups de pédales plus haut, notre déchetterie ouverte depuis mars 2007.  

"La Phillipais"."La Phillipais".
"La Phillipais"."La Phillipais".

"La Phillipais".

Et encore plus haut, le point culminant du secteur, avant de plonger sur Saint-Jacut-du-Mené, le ciel était bien noir à l'ouest. 

Pas encourageant.

Pas encourageant.

Après Saint-Jacut-du-Mené, une ruine qui n'a pas trouvé acquéreur. La vieille bâtisse a une âme, mais il faut tout refaire. 

Direction Saint-Vran. Plus personne ne communique la vie.Direction Saint-Vran. Plus personne ne communique la vie.

Direction Saint-Vran. Plus personne ne communique la vie.

L'église de Saint-Gilles-du-Mené a été construite tout en haut du village à 231 mètres d'altitude. A Saint-Gilles on associe le massacre de Seilla, triste évènement du 28 juillet 1944. Chaque année, une cérémonie commémorative est mise sur pied sur le site du Seilla.

L'église de Saint-Gilles-du-Mené vue depuis le village "Les Loges", route vers le Vaumilon.

L'église de Saint-Gilles-du-Mené vue depuis le village "Les Loges", route vers le Vaumilon.

C'est tout pour aujourd'hui, avec inspiration moyenne. 

Publié dans NOS SORTIES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article