Juste quelques nuages décoratifs

Publié le par Annick

Mercredi 14 octobre 2020, ça sera juste, comme le saint du jour, un petit résumé de la matinée. Avant de partir nous avons eu la visite de Jean-Paul, notre président, et André, président du club durant 19 années. Les deux hommes ne roulent pas aujourd'hui. Ils ont chacun leur raison. 

Nous serons dix.

Nous serons dix.

Enfin une idée de celle qui prend les photos et raconte les péripéties du club. Vous devez souvent penser : "on ne la voit jamais." C'est maintenant chose faite. 🤣

Ombres chinoises grâce au généreux soleil. Ombres chinoises grâce au généreux soleil.

Ombres chinoises grâce au généreux soleil.

Après Les Forges, à nouveau lieu de pause, Jeanine a proposé de prendre une petite route à gauche,  inconnue par la majorité d'entre nous. Comme toutes les routes ramènent à Plémet, inutile de s'inquiéter. Cependant, les côtes se sont succédées, au point de dire entre nous  "on se complique quand même la vie..."

Après la "Ville Jégu", village du Cambout que connaît Ernest originaire de cette commune. Après la "Ville Jégu", village du Cambout que connaît Ernest originaire de cette commune.

Après la "Ville Jégu", village du Cambout que connaît Ernest originaire de cette commune.

Du pied à la tête...une majestueuse du parc éolien de Plumieux. Les éoliennes en bordure de la D14 produisent depuis une dizaine d'années environ. D'autres s'activent aussi pas loin de là. 

Juste pour que vous vous rendez compte que ce matin le ciel était bien bleu. Juste pour que vous vous rendez compte que ce matin le ciel était bien bleu.

Juste pour que vous vous rendez compte que ce matin le ciel était bien bleu.

Il ne faudrait sans doute pas que la bête s'échappe... 

Un Doberman en plein service. Ca tombe bien,  il a besoin de se dépenser pour être heureux.

Un Doberman en plein service. Ca tombe bien, il a besoin de se dépenser pour être heureux.

Petits saluts entre voisins... Le couple à gauche habite La Ferrière, tout comme Jeanine au premier plan.

Un salut accompagné du geste c'est comme un sourire,  ça ne coûte rien et ça apporte beaucoup. 

Joël et son épouse rentrent au bercail tout proche.

Joël et son épouse rentrent au bercail tout proche.

Quand on a oublié le masque...on trouve toujours une solution...
Ce midi, Jeanine n'arrivait  plus à mettre la main sur ses oreilles...

Juste quelques nuages décoratifs

C'est tout pour aujourd'hui ! 

Publié dans NOS SORTIES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article