Cette pluie qui...

Publié le par Annick

...rend triste.

Onze qu'on était ce mercredi matin 23 septembre 2020 et un départ un peu décousu.

Du côté du stade à Plémet. Du côté du stade à Plémet.

Du côté du stade à Plémet.

Cinq minutes après notre départ, voilà la flotte ! Pour ne pas retarder le groupe et surtout prendre le moins possible d'eau sur l'échine, Alain s'est permis d'enfiler son coupe vent en roulant et lâchant le guidon. Même pas peur ! 

Vers La Barrière.
Vers La Barrière.Vers La Barrière.

Vers La Barrière.

A Saint-Barnabé, il pleuvait encore ; dans la descente vers Saint-Maudan, il pleuvait toujours. Jean-Paul, notre président, dégoûté, a dit : "j'ai horreur de ce temps-là. Il y aura d'autres beaux jours...Je vais couper à Saint-Samson et je prends la direction La Chèze." Et à Jeanine de poursuivre : "à Rohan je file vers La Chèze".

Entre temps la pluie a cessé. Seule Jeanine a  tenue parole juste avant la pause à Rohan sous la halle aux grains. 

Nous ne sommes plus que dix. Jean-Paul et Ernest ont discuté en aparté durant tout l'arrêt. Nous ne sommes plus que dix. Jean-Paul et Ernest ont discuté en aparté durant tout l'arrêt.

Nous ne sommes plus que dix. Jean-Paul et Ernest ont discuté en aparté durant tout l'arrêt.

Et rebelote ! Une autre averse du côté du Cambout sur nos vêtements secs. Les tissus de maintenant sèchent très vite, à condition de n'être pas trempé comme une soupe. 

Entre Le Cambout et Plumieux.

Entre Le Cambout et Plumieux.

A Plumieux une décision est à prendre : par où on va ? "Par Launay...au plus court", a décidé l'un d'entre nous. En virant à droite vers Launay et sa dure côte, Jacky a continué tout droit. "Je ne vais pas à Plémet". "Je peux te ramener", a proposé Odile venue au rendez-vous en voiture.  "Non !". Et même pas merci... 😂

Rare chez nous, un champ de tournesol. Les têtes sont quand même tournées vers le soleil caché sous la chape nuageuse. Ca donne l'impression. 

Entre Plumieux et Coëtlogon.

Entre Plumieux et Coëtlogon.

Nuages noirs à notre droite. Plus que sept kilomètres avant l'arrivée.  

Cette pluie qui...Cette pluie qui...

Plémet c'est juste devant nous. Malgré tout, les nuages opaques n'ont pas été trop sévères ; pas une matinée à regretter la sortie avec sa bicyclette.  

Nous ne sommes plus que neuf.

Nous ne sommes plus que neuf.

C'est tout pour aujourd'hui ! 

Publié dans NOS SORTIES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article