Avec Zef...

Publié le par Annick

... le vent ! 

Dimanche matin 27 septembre 2020, il fait froid. La journée est annoncée ensoleillée. Pour la majorité d'entre nous, le collant a été enfilé. Déjà les tenues d'hiver qui sentent  les mauvais jours.

8h30, une équipe de 18 unités ; vers Gomené, le groupe qui va faire 11 kilomètres de plus. 8h30, une équipe de 18 unités ; vers Gomené, le groupe qui va faire 11 kilomètres de plus.

8h30, une équipe de 18 unités ; vers Gomené, le groupe qui va faire 11 kilomètres de plus.

Une stèle à Gomené rappelle la triste journée du 15 juin 1944. Au coeur de la localité, Jean-Paul 1er et Annick ont décidé d'attendre le trio tout près d'un massif de fleurs. Une stèle en pierre tranche parmi les couleurs vives.  Elle rappelle la triste journée du 15 juin 1944 quand Marcel Poupiot, fils du maire, fut pendu par des soldats  allemands sous les yeux de son père et la population. Marcel avait 18 ans.
Son frère Jean-Baptiste, 19 ans à l'époque,   deviendra maire de Gomené de 1971 à 1989. 

La stèle et l'arrivée du trio qui roule un ton en dessous.
La stèle et l'arrivée du trio qui roule un ton en dessous. La stèle et l'arrivée du trio qui roule un ton en dessous.

La stèle et l'arrivée du trio qui roule un ton en dessous.

Pause à Trémorel et du renfort près de l'église. Daniel et Ernest attendaient le petit groupe près de l'édifice religieux. Les deux hommes ne souhaitant pas aller jusque Gaël, point extrême du circuit, ont pris la direction  Trémorel dans le bourg d'Illifaut laissant filer leurs équipiers vers le fief des Gaëlites. 

Dans les conversations il est question du redoutable Zef.

Dans les conversations il est question du redoutable Zef.

Originalités dans un coin de jardin à Trémorel avec une flopée d'expressions bien connues relatives aux légumes qui nous font du bien.  

C'est rigolo.C'est rigolo.

C'est rigolo.

En route vers Saint-Launeuc, un long faux-plat en compagnie de Zef, rencontré en milieu de matinée. Il ne nous a pas beaucoup  aidés, même en faisant des relais brefs. Une technique qui n'a pas mis tout le monde d'accord. "Il faut faire comme ça" ; "non, comme ça." Nous sommes quand même arrivés à Plémet avant midi et avant les autres...

Tout au fond, en fluo, Fabrice. Il nous a rejoints aux "Treize chênes". Il a échangé  quelques mots avant de nous semer.

Tout au fond, en fluo, Fabrice. Il nous a rejoints aux "Treize chênes". Il a échangé quelques mots avant de nous semer.

La triste fin de Marcel Poupiot : 

C'est tout pour aujourd'hui ! 

Publié dans NOS SORTIES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article