T'as vu, Audrey...

Publié le par Annick

Ce matin 23 août 2020, les conversations tournaient toutes autour d'Audrey Cordon-Ragot sacrée  championne de France sur route, hier, à Grand-Champ dans le Morbihan. Un titre qu'elle attendait depuis longtemps. Un titre mérité acquis de façon magistrale, sans erreur  tactique et une ultime attaque fatidique où il fallait. 

Ce matin, Patrick, alias Tintin, fervent supporter de la jeune femme, avait endossé un des maillots d'Audrey. Il était bien ennuyé parce que il ne savait pas comment joindre Audrey pour la féliciter. Habitant tout près de Plémet, Tintin aura bien l'occasion de la rencontrer sous peu.

Dimanche vers 8h30 ; samedi sur le podium où l'émotion d'Audrey est palpable. Dimanche vers 8h30 ; samedi sur le podium où l'émotion d'Audrey est palpable.

Dimanche vers 8h30 ; samedi sur le podium où l'émotion d'Audrey est palpable.

En route sur le circuit de Jeanine par les petites routes de campagne en commençant par Saint-Barnabé.

A l'approche de Blanlin et à Blanlin. A l'approche de Blanlin et à Blanlin.

A l'approche de Blanlin et à Blanlin.

Toujours sur les terres de Saint-Barnabé :

Jolis panneaux présentant trois races bovines ; avant de rejoindre la D17 entre  La Chèze et Rohan.Jolis panneaux présentant trois races bovines ; avant de rejoindre la D17 entre  La Chèze et Rohan.

Jolis panneaux présentant trois races bovines ; avant de rejoindre la D17 entre La Chèze et Rohan.

Les gens louches sont toujours là, fidèles à leur lieu de pause. Ils ont résisté à la canicule et aux récents orages. Des coriaces.

A l'entrée de Bréhan pour nous.

A l'entrée de Bréhan pour nous.

Du côté de Bréhan, mais à la sortie du bourg vers Les Forges. Tout près du champ de trèfle un petit bruit particulier est arrivé à nos oreilles, identifié par Jeanine  : "ce sont des perdrix. Elles se cachent en se sauvant quand il y a du danger. On dit qu'elles "piettent". Sans doute un mot en patois. En bon français, on dit  que la perdrix cacabe.
Un peu plus loin, Jeanine a aperçu un petit chat dans le fossé et en informe Annick qui a fait demi tour pour le voir. Nous avons pensé qu'il a été abandonné.
Une centaine de mètres après, un autre abandon ou vêtement perdu en bordure de la D12, vers Les forges.

Une espèce de trèfle ; un jeune chat probablement abandonné et vêtement en perdition.
Une espèce de trèfle ; un jeune chat probablement abandonné et vêtement en perdition.Une espèce de trèfle ; un jeune chat probablement abandonné et vêtement en perdition.

Une espèce de trèfle ; un jeune chat probablement abandonné et vêtement en perdition.

Sur le parking des Forges pendant la pause   nous avons vu Fabrice. Il a continué sa route avec nous et nous a abandonnés deux kilomètres avant Plumieux.

Après le Cambout, vers Plumieux. Fabrice a un cuissard vert pâle.

Après le Cambout, vers Plumieux. Fabrice a un cuissard vert pâle.

Les originalités de Plumieux ! Les sculptures en bois sont nées d'une association d'idées de Gall, Isabelle et Guénaël. Les animaux égaient le bourg, place Saint-Mioc. Le lapin espiègle est placé à l'entrée de la localité, souhaitant la bienvenue à tous ceux qui passent à côté.

Des mamans truies et leurs bébés ; une poule  et des lapins. Des mamans truies et leurs bébés ; une poule  et des lapins.
Des mamans truies et leurs bébés ; une poule  et des lapins. Des mamans truies et leurs bébés ; une poule  et des lapins.

Des mamans truies et leurs bébés ; une poule et des lapins.

C'est tout pour aujourd'hui !

Publié dans NOS SORTIES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article