Les sept anges gardiens

Publié le par Annick

C'est Odile qui le dit : "sept anges gardiens pour moi toute seule".
Alors Odile était la seule femme "disponible" ce mercredi 5 août 2020.
On sait que Marie-France et Jeanine, pour citer les plus assidues, sont "prises" ailleurs à cause des vacances. Annick qui roule régulièrement a choisi de se reposer ce matin. 

Odile aurait pu dire aussi "les sept nains" et elle aurait endossé le beau rôle de  princesse Blanche-Neige. "Les sept anges" c'est plus gratifiant pour les hommes qui l'ont entourée, même s'ils ont pêché plus d'une fois dans leur vie. 

8h30 à Plémet.

8h30 à Plémet.

Le circuit de 62 kilomètres a été choisi par André. Cette mission lui revient souvent. Il sait ménager ses troupes.
Après être passés sur des petites routes vers La Ferrière, Plumieux, Le Cambout...ils sont arrivés à Mohon où a eu lieu la pause. C'est là qu'ils ont rencontré Joseph. A noter le retour d'Alain que nous n'avions pas encore  vu cette année.

Pause à Mohon. Joseph porte une chasuble fluo. Alain est le deuxième à partir de la droite. Des précisions pour ceux qui ne connaissent pas les adhérents du club.

Pause à Mohon. Joseph porte une chasuble fluo. Alain est le deuxième à partir de la droite. Des précisions pour ceux qui ne connaissent pas les adhérents du club.

Après Mohon ils ont franchi le col, un peu faux, de la Croix Pichot, puis direction Goméné et Plémet.

Autrefois, il y avait un café au sommet de la Croix Pichot. Le site est bien connu des cyclos de la région. C'est presque un symbole. Le lieu fait vraiment partie du patrimoine de la commune de Ménéac.

Les photos sont de Odile Botherel.

C'est tout pour aujourd'hui !

Publié dans NOS SORTIES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article