Cirrocumulus et nimbostratus...

Publié le par Annick

"Le CC du Ninian est ressuscité !" Les premières paroles d'André en arrivant sur le parking des rendez-vous, ce mercredi 26 août 2020. Depuis la reprise à peu près normale de nos activités, jamais le groupe n'avait été aussi étoffé. Au moins une quinzaine d'âmes. 
Du coup, "l'essaim" va se couper en deux parties inégales.
Christian vient d'avoir 70 ans, ce midi il invite la troupe à boire un pot chez lui. Il a dit : "à onze heures et demie à la maison."

Avant 8h30. Tintin fidèle aux rendez-vous.

Avant 8h30. Tintin fidèle aux rendez-vous.

Un groupe est composé d'une majorité de femmes. Le circuit est choisi par Jacky.

Que des hommes dans l'autre équipée déjà partie.

Quatre femmes ; deux hommes.

Quatre femmes ; deux hommes.

Personne aime cette bosse, un genre de "coup de cul" comme on dit.

Entre Plémet et Coëtlogon.

Entre Plémet et Coëtlogon.

Les hommes en point de mire ! Sans se concerter, les deux pelotons évoluent sur le même parcours. Au dixième kilomètre, c'est le regroupement arrangeant Guy. Il va abandonner les femmes.

Avant la Trinité-Porhoët et après la Trinité-Porhoët. Avant la Trinité-Porhoët et après la Trinité-Porhoët.
Avant la Trinité-Porhoët et après la Trinité-Porhoët. Avant la Trinité-Porhoët et après la Trinité-Porhoët.

Avant la Trinité-Porhoët et après la Trinité-Porhoët.

Il est 9 heures, le ciel est beau. Les petits nuages blancs, serrés les uns contre les autres, ils existent depuis longtemps. Annick s'en souvient de ces flocons blancs, signe de changement de temps,  qu'on appelait des "caillibottes" par chez elle, à la campagne. "Nous, on disait des "moutons". C'est signe de pluie", révèle Jeanine.

Il va pleuvoir demain ?

Trainées de condensation laissées par les avions ; des cirrocumulus. Trainées de condensation laissées par les avions ; des cirrocumulus.

Trainées de condensation laissées par les avions ; des cirrocumulus.

Devant, ils vont virer à gauche vers Le Cambout ou Bréhan. "Nous, on va tourner à droite, vers Plumieux", a décidé Jacky.

Jacky, chef de file. Il est désormais le seul homme de "ses" dames.

Jacky, chef de file. Il est désormais le seul homme de "ses" dames.

On décide de faire la pause à La Chèze. "Venez à la maison, il y a une table dans le jardin...", propose Odile.

Elle avait un petit souci, Odile ! "J'ai des invités ce soir, je veux rentrer tôt ce midi, mon dessert n'est pas fait. Et je n'ai qu'un oeuf... il m'en faut un deuxième... si non, je vais être bien embêtée..."

Un café pour tous.

Un café pour tous.

Retrouvailles à Saint-Barnabé ! A partir de là, tout le monde va rouler ensemble.

La fresque de l'école Jeanne d'Arc à Saint-Barnabé ; demi tour à cause des travaux.La fresque de l'école Jeanne d'Arc à Saint-Barnabé ; demi tour à cause des travaux.

La fresque de l'école Jeanne d'Arc à Saint-Barnabé ; demi tour à cause des travaux.

11 heures, le ciel a changé d'allure et nous aussi parce que ça monte...longtemps,  après Blanlin. 

Nouveaux nuages, des nimbostratus, on dirait.Nouveaux nuages, des nimbostratus, on dirait.

Nouveaux nuages, des nimbostratus, on dirait.

C'est joli à la Prénessaye !

Une roue à aubes et une ancienne  pompe à eau ; un cairn, selon Jeanine. Une roue à aubes et une ancienne  pompe à eau ; un cairn, selon Jeanine.

Une roue à aubes et une ancienne pompe à eau ; un cairn, selon Jeanine.

A destination, chez Christian et Roselyne.

Un moment bien sympa et des 70 ans arrosés entre potes.

L'équipe n'est pas au complet. Les pressés sont rentrés chez eux...
L'équipe n'est pas au complet. Les pressés sont rentrés chez eux...L'équipe n'est pas au complet. Les pressés sont rentrés chez eux...L'équipe n'est pas au complet. Les pressés sont rentrés chez eux...

L'équipe n'est pas au complet. Les pressés sont rentrés chez eux...

C'est tout pour aujourd'hui !

  • Il va pleuvoir demain ?
  • Odile a trouvé l'oeuf manquant ?

Publié dans NOS SORTIES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article