Changement de mois

Publié le par Annick

Ce mercredi 1er juillet 2020, la pluie de 7 heures a dû en clouer certains à la maison. Nous ne sommes que huit.
Odile, Jeanine, Jacky, Christian, Marcel, André... qui sont des assidus ne sont pas là. 

Vers 8h30.

Vers 8h30.

L'histoire vraie de Jean-Paul !

Qui a amené Jean-Paul à mettre sur le tapis la variole ? Probablement ce fameux machin qui est toujours présent et aussi dans les esprits et les conversations. Mine de rien, il a été à l'origine de huit semaines de confinement.
Dans les années 50, la vaccination contre la variole était obligatoire pour tous. Un groupe venu se faire vacciner à l'école du Vaublanc a visité tous les cafés du coin ensuite. La consigne : "pas d'alcool après le vaccin". Deux ont obéi aux recommandations. Ces deux-là ont été malades. Pas les autres, soit-disant.

La variole, maladie d'origine virale, très contagieuse et épidémique, était mortelle. Elle a été éradiquée en 1980.

La variole, maladie d'origine virale, très contagieuse et épidémique, était mortelle. Elle a été éradiquée en 1980.

L'éolienne qui a perdu une aile !

L'incident sans gravité, mais surprenant et rare, s'est produit samedi dernier sur le parc éolien de La Ferrière. La cause n'est pas connue. Défaut de fabrique, peut-être.

Toutes les éoliennes du parc sont au repos et vont être contrôlées.
Toutes les éoliennes du parc sont au repos et vont être contrôlées. Toutes les éoliennes du parc sont au repos et vont être contrôlées.
Toutes les éoliennes du parc sont au repos et vont être contrôlées.

Toutes les éoliennes du parc sont au repos et vont être contrôlées.

Près du parc éolien, nous avons rencontré Jeanine et Jacky ! Le hasard fait parfois bien les choses.

Ils ont fait demi tour et ont roulé avec nous. La raison de leur retard ? Peur de la pluie.

Sous un beau rayon de soleil.

Sous un beau rayon de soleil.

Odile fait faux bond !

En passant devant chez elle, nous avons fait du bruit. Alors elle est sortie sur le pas de sa porte. "Mon petit fils vient rouler avec moi. Huit heures et demie c'était trop tôt. On va aller jusque La Roche au cerf".

Changement de mois

Les gens louches rencontrés vendredi dernier sont toujours là !

"Ce genre de déco est très fréquent sur les  Semaines fédérales de cyclotourisme. Un avant goût de celle de Loudéac en 2022", a informé Marie-France.
Thierry a laissé une petite pièce dans la soucoupe. "C'est seulement symbolique", a-t-il dit. 
C'est sa fête, aujourd'hui...

A l'entrée du bourg de Bréhan. A l'entrée du bourg de Bréhan.
A l'entrée du bourg de Bréhan. A l'entrée du bourg de Bréhan.

A l'entrée du bourg de Bréhan.

Un "p'tit coup" de canal !

On aime bien longer le canal de Nantes à Brest parce que c'est plat, joli et calme.

Entre Penhoët et Cadoret. Photo 3, écluse du Lié. Entre Penhoët et Cadoret. Photo 3, écluse du Lié.
Entre Penhoët et Cadoret. Photo 3, écluse du Lié. Entre Penhoët et Cadoret. Photo 3, écluse du Lié.

Entre Penhoët et Cadoret. Photo 3, écluse du Lié.

Le lavoir des Forges !

Cette année, les hortensias sont magnifiques. La météo leur convient probablement. On a vu ceux d'Odile épanouis aussi.

Changement de mois
Changement de moisChangement de mois

Les ribines !

En passant par le moulin Picot, après Plumieux, nous arrivons sur ce genre de chemin, carrossable. Nous l'empruntons de temps en temps, loin des voitures.

Puis c'est 200 mètres de chemin caillouteux avant le bitume. (Deuxième photo).Puis c'est 200 mètres de chemin caillouteux avant le bitume. (Deuxième photo).

Puis c'est 200 mètres de chemin caillouteux avant le bitume. (Deuxième photo).

Un tandem !

En arrivant à Plémet, nous avons rencontré un homme et une femme heureux de s'évader. Ils viennent de la Mayenne et sont à leur troisième jour de randonnée. Nous n'en savons pas plus.

Si "A vélo tout est plus beau", le slogan de notre Fédération, à vélo on est radieux, rayonnant et en forme. 

Changement de moisChangement de mois
Changement de mois

C'est tout pour aujourd'hui !

Publié dans NOS SORTIES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article