Manque de civisme

Publié le par Annick

Ce dimanche 28 juin 2020, trois groupes se sont constitués. Le premier est parti à 8 heures, le second à 8h30 et le dernier à 9 heures.

Sur "notre" parking, une jolie voiture rouge nous a intrigués. Par sa couleur et son design, on ne peut que la remarquer et l'admirer. Comme nous sommes curieux, nous nous sommes posé des questions : "Elle est a qui ? Elle est neuve..." On a regardé l'intérieur, aucun indice. Le mystère sera éclairci ce midi.
Pendant ce temps, Christian est arrivé et s'est aussitôt expliqué : "j'ai une demi-heure d'avance. Je vais rouler avec mes associés. Ils ne partent qu'à 9 heures..."
Ses équipiers sont Gilbert et Joseph.
Pour meubler son temps, Christian va rouler avec nous jusque Saint-Jacques, revenir à Plémet et  retrouver ses deux copains.

A 8h30 et la DS 4.A 8h30 et la DS 4.

A 8h30 et la DS 4.

Un fléau écologique supplémentaire ! Le manque de civisme est une réalité à prendre au sérieux.

Un message aux cons qui ne veulent pas comprendre : "le masque à usage unique est jetable dans sa propre poubelle et non dans la nature."
Ce n'est pourtant pas compliqué d'avoir avec soi un petit sac en papier ou plastique pour ranger le masque usagé et ensuite le jeter dans la poubelle. Pas celle au couvercle jaune. 

Entre le Gué Jouan et le Vaublanc sur la route d'Annick se rendant à Plémet ; entre Evriguet et Saint-Brieuc-de-Mauron. Entre le Gué Jouan et le Vaublanc sur la route d'Annick se rendant à Plémet ; entre Evriguet et Saint-Brieuc-de-Mauron.

Entre le Gué Jouan et le Vaublanc sur la route d'Annick se rendant à Plémet ; entre Evriguet et Saint-Brieuc-de-Mauron.

Le groupe parti à 8h30 a fait une pause à Mauron. C'est là qu'il a vu l'équipe partie à 8 heures.

Notre arrivée dans Mauron et la jolie tourelle, rue de la Joie ; café à la terrasse du premier bar rencontré. Notre arrivée dans Mauron et la jolie tourelle, rue de la Joie ; café à la terrasse du premier bar rencontré.
Notre arrivée dans Mauron et la jolie tourelle, rue de la Joie ; café à la terrasse du premier bar rencontré.

Notre arrivée dans Mauron et la jolie tourelle, rue de la Joie ; café à la terrasse du premier bar rencontré.

Philippe en a profité de "sauter dans les roues" de ce groupe plus rapide et plus adapté à sa condition physique. Annick en a profité aussi pour prendre quelques photos et rouler un peu plus vite jusque Illifaut où elle a attendu ses véritables équipiers.

Pascal, maillot jaune, habite Loudéac. Il vient rouler de temps en temps avec nous. Il connaît bien Thierry et fait partie de son cercle amical.

Entre Mauron et Illifaut.

Entre Mauron et Illifaut.

A propos de la jolie voiture rouge : elle appartient à Thierry. "C'est plutôt la voiture de Madame. C'était la voiture de Claude et Lucie...", s'est expliqué Thierry.

Claude et Lucie ont été licenciés au "CC du Ninian" de nombreuses années. Claude est décédé et Lucie ne conduit plus.

Ce midi, les arrivées étaient bien échelonnées, les conditions physiques inégales et des douleurs ici et là.
Le "CC du Ninian" risque de changer de nom et bientôt se nommer le "CC des Tamalous". Jeanine  a trouvé une autre appellation : le "CC Bobola". C'est plus joli, ça fait Outre-mer...laugh

Après ce petit paragraphe humoristique, il est clair que tous les clubs cyclotouristes vieillissent. Pas seulement le nôtre. Les jeunes ne se bousculent pas au portillon.

C'est tout pour aujourd'hui !

Publié dans NOS SORTIES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Étoile 29/06/2020 11:12

Eh ! Oui Annick,bien des personnes manquent de civisme . Mais ce qui choque c'est que cette pandémie n'est pas prise au sérieux par bon nombre de gens , pourtant nous ne savons pas encore comment la soigner vraiment . Si un 2ème épisode arrive ça fera des dégâts il faut en avoir conscience .