Talonnée...

Publié le par Annick

Aujourd'hui, mercredi 20 mai 2020, Annick n'a pas roulé seule sur son circuit de 55 kilomètres. Elle a toujours eu à ses  côtés une silhouette tenace et silencieuse qui sait garder ses postillons. 

Au Cambout, Annick a vu Michelle et Patrick. Comme chez Germaine et Patrick de "La Chapelle", elle a eu droit au café et à une part de gâteau. Moments sympas. Et comme tous les bars sont fermés, Annick grapille à droite, à gauche...
Patrick du Camboutdumonde n'a pas roulé depuis le mois de février et ne sait pas quand il va renouer avec la bicyclette. La reprise risque d'être difficile.

La partie incognito de la photo de Patrick Harel, prise près de chez lui.

La partie incognito de la photo de Patrick Harel, prise près de chez lui.

Ce matin, Annick n'a pas croisé un cyclotouriste !
Elle ne sait pas ce qu'ont fait ses copines et copains de club. Pour elle, les consignes ne sont pas claires. Il parait que l'on peut rouler à trois ou quatre, rapprochés et même discuter ; il parait qu'il faut rouler en groupe mais séparés de 10 mètres ; il paraît qu'il ne faut pas être plus de 10.

Et ben pour ne pas se tromper, elle roule  avec son ombre. Et après deux mois de confinement, le retour aux contraintes horaires est difficile.

Publié dans NOS SORTIES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Patrick du Camboutdumonde 21/05/2020 18:04

Nous remplirons volontiers les bidons des cyclos du CCN qui seraient en panne sèche en passant devant la maison, avec ou sans additif !

Germaine 21/05/2020 11:09

Roule-t-elle plus vite que son ombre?(comme un certain Lucky luke qui tire plus vite que son ombre)

Annick 21/05/2020 12:10

J'ai essayé de distancer mon ombre, impossible. Un vrai pot de colle.