Le confinement de J-P

Publié le par Annick

Entraînement sous haute surveillance.

Entraînement sous haute surveillance.

Jean-Pierre arrivé au "CC du Ninian" en 2016, vit à la campagne dans une localité près de Plémet. Sa situation lui permet de passer le confinement dans de bonnes conditions. Il en mesure la chance en pensant aux gens cloîtrés dans un petit appartement en ville. 

Souvent, Jean-Pierre préfère l'agréable à l'utile. Il passe beaucoup de temps sur Internet. Il s'occupe aussi de ses animaux. Ses chiens, son chat, ses poules, ses poissons.

Et aussi ses chevaux qui lui prennent probablement plus de temps que les petits compagnons. Durant cette période bien spéciale et inédite,  Jean-Pierre évite de monter ses chevaux de peur de tomber et surcharger les urgences sans doute encore encombrées. Il  occupe autrement ses équidés  en les obligeant à faire  des exercices tout en marchant près d'eux dans leur enclos ou tout près, à l'extérieur en les invitant à manger  l'herbe en abondance, maintenus en laisse tels des chiens.

De belles robes.

De belles robes.

Jean-Pierre ajoute : "je fais également un peu de home-trainer. Mais le mien qui est pourtant connecté n'est pas compatible avec les applications récentes qui rendent l'exercice amusant. Bref, je suis débordé..."

Et bien sûr, il prend soin de Marie-Claire. Et vice versa. A deux, le confinement se passe quand même mieux que chez les personnes seules.
Ils espèrent quand même que tout cela se termine au plus tôt.

Publié dans LE CLUB

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article