On ne dit pas...

Publié le par Annick

Ce matin 23 février 2020, nous étions cinq au départ. Nous avons eu la visite de Christian, président du "CC du Ninian" dans les années 2000. Pendant la période de la chasse, il abandonne le vélo et consacre ses dimanches à chasser le gibier. "C'est le dernier jour aujourd'hui. Je vais reprendre le vélo...", a-t-il dit.

Il ne fait pas froid, 11-12°C ; mais il y a du vent.

Avant 9 heures. Avant l'arrivée de Francis.

Avant 9 heures. Avant l'arrivée de Francis.

Du côté de La Trinité-Porhoët, nous avons rencontré Fabrice venant à notre rencontre. Le peloton a donc légèrement grossi, et restera stable jusqu'à l'arrivée. Personne n'est venu à notre rencontre.

Vers Lanouée.

Vers Lanouée.

Pause à Lanouée et changement d'une chambre à air.

La victime de la crevaison, Jean-Paul 1er.
La victime de la crevaison, Jean-Paul 1er.La victime de la crevaison, Jean-Paul 1er.
La victime de la crevaison, Jean-Paul 1er.La victime de la crevaison, Jean-Paul 1er.

La victime de la crevaison, Jean-Paul 1er.

Avant de remplacer une chambre à air crevée, il faut toujours passer les doigts à l'intérieur du pneu et aussi vérifier  l'extérieur. C'est de ce côté que Daniel a délogé un silex qui aurait attaqué la seconde chambre à air...

Daniel a trouvé un silex bien accroché.

Daniel a trouvé un silex bien accroché.

Quand un pneu fait de la résistance, il faut bien être deux.

Une bonne suée...
Une bonne suée...Une bonne suée...
Une bonne suée...Une bonne suée...

Une bonne suée...

Ca vient !
Quand une crevaison arrive, toujours sans prévenir, il faut bien sûr réparer et  il y a toujours  plus d'observateurs que de travailleurs.

Nous ne sommes pas à Brest... pas question de rester en rade...

Nous ne sommes pas à Brest... pas question de rester en rade...

"On ne dit pas..."

Francis est avantagé par rapport à nous, surtout dans les bosses. Ce matin, il a beaucoup roulé devant souvent accompagné de Fabrice également avantagé grâce à son âge.

Avant d'arriver à Lanouée, nous avons dépassé une dame âgée peinant dans une montée, face au vent. Son vélo était équipé de deux sacoches à l'arrière. Au cours de la pause nous avons parlé d'elle : "elle est courageuse...elle vient de faire ses courses à Josselin...mais elle a un vélo électrique..."

Un vélo électrique ? Alors là, Francis est intervenu. "On ne dit pas un vélo électrique, mais un vélo à assistance électrique. Le vélo électrique n'existe pas."

La dame ne venait peut-être pas de Josselin comme nous l'avons supposé. Une chose est sûre, elle avait un vélo à assistance électrique.

Francis, à droite, roule sur un vélo à assistance électrique. A gauche, Fabrice, le plus jeune du groupe. Il se trouve dans la tranche des 40-50 ans.

Francis, à droite, roule sur un vélo à assistance électrique. A gauche, Fabrice, le plus jeune du groupe. Il se trouve dans la tranche des 40-50 ans.

A l'arrivée à Plémet vers 12h10, nous avons appris que cinq adhérents du club avaient roulé hier, craignant la pluie ce dimanche matin.

C'est tout pour aujourd'hui.

Publié dans NOS SORTIES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article