Une virée de 40 kilomètres

Publié le par Annick

Ce vendredi matin, 6 septembre 2019, le parking en terre grisâtre du Pont Querra a accueilli cinq vététistes et une "vétéciste". Odile roule toujours sur un VTC moins stable que le VTT. Depuis sa chute elle est prudente sur les chemins en pente et caillouteux. Son deux roues peut déraper ou patiner à la moindre erreur.
Le temps est frais. Les jambières et le collant ont été enfilés par Jacky et Gilles. Et aussi les gants d'hiver.
Jacky est notre cyclo du CC du Ninian. Gilles habite Saint-Barnabé et c'est la première fois qu'il se joint au groupe,  inconnu par la majorité d'entre nous.
Avant de partir, Marcel et Gilles ont longuement discuté. Ce dernier a travaillé avec Maurice, le frère de Marcel. 

Aujourd'hui, direction Loudéac.

Vers 9 heures au Pont Querra. Vers 9 heures au Pont Querra.

Vers 9 heures au Pont Querra.

A Blanlin nous avons rencontré Laurence. Elle habite la Chèze et connaît très bien Odile et Jean-Yves qu'elle vouvoie depuis toujours, malgré le tutoiement demandé depuis longtemps. C'est comme ça !

Quand Laurence a changé de direction dans Loudéac, elle a dit : "je vous laisse, je vais chercher des galettes..." Trois seulement. C'est comme ça !

Après Blanlin. Laurence a un couvre chef rouge et blanc.

Après Blanlin. Laurence a un couvre chef rouge et blanc.

Vers 10h30, Jacky a enlevé ses jambières devenues embarrassantes à cause de la progression du soleil. Gilles a gardé son collant, ben oui !

Odile, tu dors, comme le meunier ?...

Odile, tu dors, comme le meunier ?...

Dans une prairie, trois hérons côtoyaient un troupeau de vaches. En général, ils sont visibles auprès d'un cours d'eau. Faut pas chercher à comprendre, c'est comme ça !

L'oiseau au long bec emmanché d'un long cou a inspiré Jean de La Fontaine au 17ème siècle.

Chez le héron, la vision et l'ouïe sont très développés. Il est très méfiant. Sous la flèche, le héron qui s'en va.Chez le héron, la vision et l'ouïe sont très développés. Il est très méfiant. Sous la flèche, le héron qui s'en va.

Chez le héron, la vision et l'ouïe sont très développés. Il est très méfiant. Sous la flèche, le héron qui s'en va.

C'est tout pour aujourd'hui !

Publié dans NOS SORTIES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article