En route vers Bignan

Publié le par Annick

Samedi 25 mai 2019, deuxième sortie pique-nique prévue à Bignan dans le Morbihan.

Nous ne sommes que six à partir de Plémet. La moitié de l'effectif.   Nous allons trouver les autres en cours de route. Pour eux, venir à Plémet c'était des kilomètres en plus au compteur et dans les jambes. L'avantage du domicile situé en aval du point de départ.
Jeanine et Marie-France vont se rendre à Bignan en voiture et rouler  là-bas, sur un circuit concocté par Marie-France.

Plémet, départ proche programmé à 7h45.

Plémet, départ proche programmé à 7h45.

Première rencontre, celle de Patrick du Camboutdumonde qui a mis en boîte le groupe parti de Plémet.

Entre Coëtlogon et La Trinité-Porhoët. Photo de Patrick du Camboutdumonde.

Entre Coëtlogon et La Trinité-Porhoët. Photo de Patrick du Camboutdumonde.

Deuxième rencontre, Patrick, notre président. Il nous attendait près du rond-point de La Trinité-Porhoët.

Vers Mohon.

Vers Mohon.

L'équipe sera au complet à Plumelec quand le groupe des huit repérera les vélos devant un café où Yvonne, Jean-Claude, Jacky et Alain   dégustaient un bon café.

Dans un bar à Plumelec, kilomètre 44.

Dans un bar à Plumelec, kilomètre 44.

Courte pause avant d'entrer sur la D767, route à grande circulation, tronçon Vannes Pontivy. Cette départementale n'est pas interdite aux cyclistes qui doivent rouler dans la zone genre piste cyclable.

Troisième photo : le clocher de Moustoir-Ac que nous allons traverser. Troisième photo : le clocher de Moustoir-Ac que nous allons traverser.
Troisième photo : le clocher de Moustoir-Ac que nous allons traverser.

Troisième photo : le clocher de Moustoir-Ac que nous allons traverser.

Bignan, notre point de chute !

Le pique nique est prévu près du château de Kerguéhennec. Le domaine appartient au département du Morbihan. 

L'église de Bignan ; à l'approche du domaine de Kerguéhennec. L'église de Bignan ; à l'approche du domaine de Kerguéhennec.

L'église de Bignan ; à l'approche du domaine de Kerguéhennec.

Le domaine !

Le château, 18ème siècle, est aussi appelé le Versailles breton.

En route vers BignanEn route vers Bignan
En route vers BignanEn route vers Bignan

Notre pique nique !

Les voitures sont restées sur le parking à 800 mètres de notre déjeuner sur l'herbe, face au château.

Le vélo couché est très pratique pour transporter la glacière... Mieux qu'à bout de bras... comme Jeanine qui a dit : "mon bras a allongé de plusieurs centimètres..."Le vélo couché est très pratique pour transporter la glacière... Mieux qu'à bout de bras... comme Jeanine qui a dit : "mon bras a allongé de plusieurs centimètres..."
Le vélo couché est très pratique pour transporter la glacière... Mieux qu'à bout de bras... comme Jeanine qui a dit : "mon bras a allongé de plusieurs centimètres..."Le vélo couché est très pratique pour transporter la glacière... Mieux qu'à bout de bras... comme Jeanine qui a dit : "mon bras a allongé de plusieurs centimètres..."

Le vélo couché est très pratique pour transporter la glacière... Mieux qu'à bout de bras... comme Jeanine qui a dit : "mon bras a allongé de plusieurs centimètres..."

Jean-Yves a arrosé son vélo !

Merci Jean-Yves pour ce petit "Café de Paris" bien bon et bien frais.

Qui a l'intention d'acheter un nouveau vélo ?

En route vers BignanEn route vers Bignan

Retour vers les voitures !

Les contenants sont moins lourds...
Nous avons quitté les lieux vers 14h30.

A propos du service militaire : le service national a été supprimé en 1997 sous la présidence de Jacques Chirac.

Les trois hommes, deuxième photo, parlaient à ce moment précis de leur service militaire. Par exemple Yannick : "j'avais demandé n'importe quelles armes, mais en France. J'ai été envoyé en Allemagne..."Les trois hommes, deuxième photo, parlaient à ce moment précis de leur service militaire. Par exemple Yannick : "j'avais demandé n'importe quelles armes, mais en France. J'ai été envoyé en Allemagne..."
Les trois hommes, deuxième photo, parlaient à ce moment précis de leur service militaire. Par exemple Yannick : "j'avais demandé n'importe quelles armes, mais en France. J'ai été envoyé en Allemagne..."

Les trois hommes, deuxième photo, parlaient à ce moment précis de leur service militaire. Par exemple Yannick : "j'avais demandé n'importe quelles armes, mais en France. J'ai été envoyé en Allemagne..."

Et au terme des 50 kilomètres restant, notre arrivée à Plémet vers 17 heures.

En route vers Bignan

Le circuit et le  lieu du pique nique ont été préparés par Patrick Harel.

Visite plus approfondie du domaine de Kerguéhennec, ci-dessous !

Publié dans NOS SORTIES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article