Jusque chez les Gaëlites

Publié le par Annick

Ce mercredi 22 mai 2019, il fait beau. Nous sommes 16 sur la "ligne de départ". Le cuissard est largement majoritaire.

Après La Trinité-Porhoët.Après La Trinité-Porhoët.

Après La Trinité-Porhoët.

Vers Gaël, notre point le plus éloigné !

C'est à Gaël que va avoir lieu la pause vers 10h30.
En s'y rendant sur un parcours roulant, des jeunes pousses dans un champ à droite ont interpellé Patrick et Christian qui ont dit respectivement :
- C'est quoi cette plante ?
- Du céleri, peut-être...

Céleri-rave, céleri branche ? Ce n'est pas du maïs, c'est certain ! C'est l'époque où il sort de terre lui aussi.

Nous n'aurons probablement pas la réponse exacte.

Quelques secondes plus tôt, Patrick et Christian roulaient côte à côte et s'interrogeaient... Du céleri ? Quelques secondes plus tôt, Patrick et Christian roulaient côte à côte et s'interrogeaient... Du céleri ?

Quelques secondes plus tôt, Patrick et Christian roulaient côte à côte et s'interrogeaient... Du céleri ?

A Gaël !

Aujourd'hui, nous avons roulé sur trois départements. A commencer par les Côtes d'Armor, le Morbihan et l'Ille-et-Vilaine.
On s'en souvient, suite à un vote en 2013, les habitants d'Ille-et-Vilaine s'appellent  les Brétilliens.

Juste en arrivant à Gaël, où vivent environ 1600 Gaëlites, pas de chance pour Eric. Il va passer le temps de la pause à démonter son pneu arrière, changer la chambre à air qui a rendu l'âme... gonfler... aidé de Marcel et Thierry.

Vers 10h30 à Gaël.
Vers 10h30 à Gaël. Vers 10h30 à Gaël.

Vers 10h30 à Gaël.

Quand la poisse s'y met !

Il y a de quoi être dépité. Deuxième crevaison pour Eric entre Illifaut et Merdrignac. André a vérifié le pneu.
Verdict : un bout de verre dedans et une déchirure sur le côté.
Décision : prêt d'un pneu par Jacky et d'une chambre à air par Patrick du Camboutdumonde.
Plus tard : ça va rouler comme sur des roulettes jusque Plémet.

Pfff !...

Pfff !...

Comment diminuer le risque de crevaisons ?

En s'équipant de pneus Tubeless. Ils n'ont pas de chambre à air, donc le risque de crevaison par pincement est supprimé. Mais ce type de pneu peut sans doute se faire agresser par  un gros silex.

C'est par oui-dire pendant la pause de ce midi que la photographe, dont la mécanique et elle en font presque deux,  a appris que Marcel roule sur un pneu Tubeless. Il en aurait parlé ce matin avant le départ...
A voir de plus près...

Le vélo de Marcel avec pneu Tubeless sur la roue arrière.

Le vélo de Marcel avec pneu Tubeless sur la roue arrière.

C'est tout pour aujourd'hui !

Publié dans NOS SORTIES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

guilbert eric 24/05/2019 12:45

Une mention spéciale pour ceux qui sont repartis le diable (ou autre chose ) aux fesses ne me laissant meme pas le temps de pisser et encore moins de manger Pour info , après deux crevaisons notre petit groupe de quatre est arrivé à midi dix ! Une éternité .......Comme le disait si bien Coluche : je ne suis pas rancunier mais j'ai de la mémoire

Annick 24/05/2019 18:58

Oui, Eric, un comportement qui déçoit. Tu as cependant eu l'aide de Marcel et Thierry. Après, on ne t'a pas laissé seul. L'essentiel est d'avoir avec soi deux ou trois équipiers. Le hic, c'est à Gaël où tu n'as pas eu le temps de souffler... Le trio Jacky, Raymond et Annick est arrivé à midi cinq. Les plus pressés étaient attablés mais pas encore servis. Pardonne ceux qui doivent l'être...mais qu'ils ne recommencent pas...

Patrick du Camboutdumonde 23/05/2019 09:09

Et la chambre à air ???
Eric a moyennement apprécié le comportement du groupe lors de ses mésaventures, à méditer