Quand les artistes s'y mettent

Publié le par Annick

Ce mercredi 10 avril 2019, nous étions 14. Sur 50 licenciés, c'est peu. Nous sommes rarement plus de 20 à rouler ensemble.
Notre itinéraire choisi selon le vent nous a emmenés vers Laurenan, Saint-Vran, Saint-Launeuc...

Saint-Launeuc, quelle aubaine ! Parce que voilà une belle occasion d'admirer le merisier qui doit être fleuri, l'hôte de l'arbre remarquable, l'if séculaire.
Le merisier aurait une durée de vie de 120 ans et l'if 1500. On ne sait pas vraiment l'âge de ces arbres, mais en tous les cas, le merisier est bien protégé derrière une  carapace et chaque printemps il le rend bien à son cher if en l'enjolivant de belles fleurs blanches.

L'if séculaire à Saint-Launeuc. L'if séculaire à Saint-Launeuc.

L'if séculaire à Saint-Launeuc.

Vers Eréac !

Notre circuit va nous conduire maintenant jusque Eréac où il sera l'heure de faire la pause. Le ciel est bas, et lourd de nuages  menaçants.
Disons-le tout de suite, la matinée se déroulera sans pluie.

Entre Saint-Launeuc et Eréac.

Entre Saint-Launeuc et Eréac.

La pause !

Nous passons souvent à Eréac et parfois, selon le kilométrage,  un arrêt d'une dizaine de minutes y a lieu.
Eréac, commune de 700 habitants environ, a rejoint le 1er janvier 2017 la Communauté de communes de Lamballe-Terre et Mer.
Eréac, c'est aussi le fief d'Edith et Jean-Yves licenciés chez nous depuis 2014.

Eréac, près des toilettes.

Eréac, près des toilettes.

 Grâce à cette halte, nous avons découvert, admiré, devant l'église Saint-Pierre reconstruite début 1900, une magnifique mini ferme. Plus exactement, une basse-cour. A rester cloués devant ces petits animaux aussi vrais que nature.

C'est magnifique !
C'est magnifique ! C'est magnifique !
C'est magnifique ! C'est magnifique !
C'est magnifique ! C'est magnifique !

C'est magnifique !

La décoration a été conçue et réalisée par la Commission décoration de la commune (uniquement des bénévoles) aidée par les enfants de l'école et les résidents de l'Ehpad d'Eréac pour les peintures des nichoirs.
Les décors changent en fonction des saisons.

"Une bonne occasion de venir les admirer lors de vos randonnées cyclo !", a conclu Cécile de la mairie d'Eréac qui a pris sur son temps pour me confier les  infos ci-dessus.

La saison du colza !

Du jaune dynamisant pour nous aider à gravir le long plat montant.

En montant vers la Hutte à l'Anguille. En montant vers la Hutte à l'Anguille.

En montant vers la Hutte à l'Anguille.

Et puis à Laurenan, sur le même thème qu'à Eréac !

Du travail d'artiste.

Du travail d'artiste.

Et voilà ce qu'est notre cyclotourisme !

C'est tout pour aujourd'hui !

Publié dans NOS SORTIES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Patrick du Camboutdumonde 11/04/2019 09:37

Si j'ai bien lu le panneau explicatif placé près de l'if, il a l'âge de la construction de l'église soit 800 ans ce qui est déjà un âge très vénérable. Dommage que nous ne pouvons lui pas lui demander ce qu'il aurait retenu parmi tout ce qu'il a vu autour de lui...