Sur le circuit des Loudéaciens

Publié le par Annick

Ce matin 24 mars 2019, nous avons maudit le Mené truffé de bosses et de côtes.

Le parcours était prévu par Plessala, Langast, Ploeuc/Lié... avec retour par Plouguenast, Saint-Potan...
Une panoplie de dents de scie à couper les jambes !

"Le pont des quatre paroisses", le bien nommé,  enjambe un cours d'eau et précède ici un croisement de routes séparant probablement les communes de Plouguenast, Plémy, Ploeuc/Lié et Gausson.

Notre passage au "Pont des quatre paroisses". On était neuf.

Notre passage au "Pont des quatre paroisses". On était neuf.

Entre Ploeuc/Lié et l'Hermitage-Lorge, des Loudéaciens roulant plus vite que nous, nous ont dépassés comme des flèches. Au moins six hommes, bien élevés, qui ont dit "bonjour".

Nous les avons retrouvés sur un parking à l'Hermitage. Il y avait Yannick, le président ; Jean-Francois, le blogueur ; Jacky, et les autres dont je ne puis mettre un prénom.

Vers l'Hermitage-Lorge ; à l'Hermitage.Vers l'Hermitage-Lorge ; à l'Hermitage.

Vers l'Hermitage-Lorge ; à l'Hermitage.

A l'Hermitage-Lorge, où est l'église ?

Au fait, elle est où cette église ? Pas de clocher à l'horizon, aucun repère.
Marcel explique : "un jour je suis venu à un enterrement, impossible de trouver l'église. J'ai été obligé de demander à une dame qui allait aux obsèques."

Si un jour vous souhaitez vous recueillir dans l'église de l'Hermitage-Lorge, cherchez-là dans le bois derrière la Poste.

Paroles vraies. Marcel a posé une colle.

Paroles vraies. Marcel a posé une colle.

L'Hermitage-Lorge, un site de Résistance !

Le village "Les Forges", plus précisément  la Butte Rouge,   fut durant la deuxième Guerre mondiale le théâtre de barbaries qui laisse de tristes souvenirs.

"Eté 1944, un agriculteur des Forges découvre un charnier nazi. Le lieu s'appelle la Butte Rouge parce qu'on y extrayait autrefois ce minerai de fer qui rouille encore la terre aujourd'hui.
36 résistants et otages sont amenés d'Uzel par petits groupes, fusillés, pendus ou achevés d'une balle dans la nuque. Les martyrs sont jetés dans les fosses de la forêt. Deux d'entre eux n'ont jamais été identifiés."

Extrait du site "Mémoire Résistance et Déportation 22".

De nombreuses stèles rappellent un épisode douloureux de la guerre 39-45.
De nombreuses stèles rappellent un épisode douloureux de la guerre 39-45.De nombreuses stèles rappellent un épisode douloureux de la guerre 39-45.
De nombreuses stèles rappellent un épisode douloureux de la guerre 39-45.De nombreuses stèles rappellent un épisode douloureux de la guerre 39-45.

De nombreuses stèles rappellent un épisode douloureux de la guerre 39-45.

Un autre groupe de l'Amicale cyclo de Loudéac !

Des flèches aussi ; des gars bien éduqués aussi. Ils ont dit "bonjour".

Il arrive parfois que des clubs nous croisent, nous dépassent sans un "salut". Ce qui m'amène à dire qu'à Loudéac ils sont tous à la même école. Une classe d'au moins 130 éléments.

Peu après le champ des martyrs.

Peu après le champ des martyrs.

Fabrice et Daniel ont accroché les roues.

Un peu plus loin, Daniel a dit : "on était bien dans les roues, mais ils ont tourné à droite vers Saint-Hervé."

Nous, on allait tout droit.

Sur le circuit des LoudéaciensSur le circuit des Loudéaciens
Sur le circuit des LoudéaciensSur le circuit des Loudéaciens

L'Amicale cyclo de Loudéac accueillera Paris-Brest-Paris en août prochain. Et plus tard, en 2022, le club sera le support de la Semaine fédérale cyclotouriste.

Le blog de Jean-François :

Le site géré par François :

C'est tout pour aujourd'hui !

Publié dans NOS SORTIES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Patrick du Camboutdumonde 24/03/2019 18:31

Le cyclo de l'ACL à droite de Fabrice sur la photo à l'arrêt sur le parking de L'Hermitage Lorge est Joël Pichard ex coureur cycliste originaire de Le Camboutdumonde.

Jf 24/03/2019 18:00

Belle rencontre entre clubs voisins !