La loi des séries

Publié le par Annick

Ce mercredi 20 mars 2019, deux évènements :

  • Le printemps sur le calendrier,
  • La journée de la francophonie.

En ce jour de printemps, le brouillard a eu l'audace de venir nous contrarier, retardant de cinq minutes notre départ. "Il est 9h05, on y va", décide Jean-Paul II.
Progressivement, le brouillard s'est estompé et le soleil est apparu à Gomené.

A 9 heures sur le parking des rendez-vous.

A 9 heures sur le parking des rendez-vous.

Entre Gomené et Ménéac !

Grâce au soleil, les couleurs ternes sont devenues éclatantes  et nos esprits de cyclos, radieux, réconfortés et du coup  rassurés.

L'église Notre-Dame de Gomené ; couvertures végétales ; le gros tas de pierres imposant en plein champ ; l'église Saint Jean-Baptiste de Ménéac ; lieu-dit au nom original.
L'église Notre-Dame de Gomené ; couvertures végétales ; le gros tas de pierres imposant en plein champ ; l'église Saint Jean-Baptiste de Ménéac ; lieu-dit au nom original.L'église Notre-Dame de Gomené ; couvertures végétales ; le gros tas de pierres imposant en plein champ ; l'église Saint Jean-Baptiste de Ménéac ; lieu-dit au nom original.
L'église Notre-Dame de Gomené ; couvertures végétales ; le gros tas de pierres imposant en plein champ ; l'église Saint Jean-Baptiste de Ménéac ; lieu-dit au nom original.L'église Notre-Dame de Gomené ; couvertures végétales ; le gros tas de pierres imposant en plein champ ; l'église Saint Jean-Baptiste de Ménéac ; lieu-dit au nom original.L'église Notre-Dame de Gomené ; couvertures végétales ; le gros tas de pierres imposant en plein champ ; l'église Saint Jean-Baptiste de Ménéac ; lieu-dit au nom original.

L'église Notre-Dame de Gomené ; couvertures végétales ; le gros tas de pierres imposant en plein champ ; l'église Saint Jean-Baptiste de Ménéac ; lieu-dit au nom original.

Pratiquement toutes les églises, comme celle de Gomené, sont orientées vers le Levant, où le soleil se lève. Celle de Ménéac, avec son clocher massif, fait exception. Le choeur n'est pas tourné vers l'Est. Il y a sans doute une raison.

Pause à Illifaut !

Notre arrêt qui a duré au moins dix minutes, a été marqué par trois visiteurs venus nous saluer. C'est assez exceptionnel. Il y a parfois des séries, des suites de faits qui se ressemblent. Durant cette matinée nous avons vu beaucoup de chiens. Des blancs, des beiges, des marrons, des bicolores. Un noir aussi. "Un chien d'enterrement", a dit Christian. Nous avons aussi effrayé une poule rousse, crête rouge, oeil vif, qui a failli passer sous la roue d'une bicyclette. Un affolement tel à rater l'oeuf en cours.

Près de l'église Saint-Samson à Illifaut.

Près de l'église Saint-Samson à Illifaut.

Revenons à nos visiteurs !

Notre première surprise a été de voir Claudine rentrant chez elle à Ménéac et venant de...on ne sait pas. Mais ça ne nous regarde pas...
Cyclotouriste et marcheuse, nous connaissons bien Claudine. Dès 2012, elle a participé régulièrement à nos séjours et les cyclos apprécient sa gentillesse. Du groupe, seule Odile faisait figure d'inconnue. Les deux femmes ne s'étaient jamais rencontrées. C'est chose faite maintenant.
A propos de l'église de Ménéac, Claudine saura nous dire pourquoi l'autel n'est pas tourné vers l'Est.

Le second visiteur, un homme qui connait bien Edith et Jean-Yves, nos adhérents d'Eréac.

Et le troisième, Monsieur le maire de la localité qui a fait un brin de causette avec Thierry, notre licencié gendarme à Merdrignac.

Claudine connaît bien le club de Plémet.Claudine connaît bien le club de Plémet.
Claudine connaît bien le club de Plémet.Claudine connaît bien le club de Plémet.

Claudine connaît bien le club de Plémet.

La petite route que nous aimons bien !

"Par où on rentre ?" a demandé l'un d'entre nous quand il a jugé que la pause avait assez duré. "Par Le Vot" a répondu André.
Le long de cette route tranquille, pratiquement sans difficulté jusque Merdrignac, quelques nouveautés dont un couple et deux enfants géants plantés au bout d'un champ annonçant... et ben on ne sait pas. Plus loin, la chapelle Saint-Yves, à demeure depuis longtemps, a été restaurée en 1934. Le clocheton au milieu équilibre le petit édifice. Et un peu plus loin, brume éphémère à ras de terre.

Après Le Vot, vers Merdrignac.Après Le Vot, vers Merdrignac.
Après Le Vot, vers Merdrignac.Après Le Vot, vers Merdrignac.

Après Le Vot, vers Merdrignac.

C'est tout pour aujourd'hui !

Publié dans NOS SORTIES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article