La fin de l'hiver ?

Publié le par Annick

L'hiver est-il terminé chez nous ? Depuis le 16 janvier dernier, tous les mercredis et les dimanches matin se sont présentés sous des jours à risques : routes glissantes, pluie, vent... Si je prends mon cas, je n'ai pas roulé depuis la Saint Marcel et le blog est resté bien muet.

Ce matin 13 février 2019, les températures oscillaient entre - 2 et 2° C. Grâce à la générosité du soleil le négatif a été vite balayé.

9 heures, avant de quitter Plémet.

9 heures, avant de quitter Plémet.

Nous n'étions que neuf, mais assez pour constituer un joli peloton ; assez aussi pour n'être pas tous obligés de mettre le nez à la fenêtre...

Un pléonasme ? Une pierre c'est un fragment de roche. Une roche c'est une pierre...

Sur la commune de Saint-Gilles-du-Mené.

Sur la commune de Saint-Gilles-du-Mené.

Quelques pléonasmes courants :

  • Descendre en bas ; monter en haut,
  • Une heure de temps,
  • Comme, par exemple,
  • Deux jumeaux,
  • Allumer la lumière,
  • Il pleut dehors,
  • Collaborer ensemble, etc

Vers Merdrignac...

La nature vit au ralenti. Premier constat, les arbres à feuilles caduques en sont dépourvus.

Au fond, la chapelle Saint-Louis à la Hutte à l'Anguille.

Au fond, la chapelle Saint-Louis à la Hutte à l'Anguille.

Pause à Merdrignac !

La pause c'est toujours le moment de sortir de la poche l'en-cas, dont la banane, souvent le remontant préféré des cyclos. La banane noire d'Annick était très bonne et bien sûr comestible.

Pendant l'arrêt, nous avons eu le temps de remarquer le pignon peint d'une boucherie-charcuterie en accord avec la profession.

A Merdrignac.A Merdrignac.

A Merdrignac.

Une banane à la peau noire est-elle comestible ?

Oui, bien sûr si...

C'est tout pour aujourd'hui !

Publié dans NOS SORTIES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Patrick du Camboutdumonde 14/02/2019 12:36

PLÉONASME n. m. XVIIe siècle. Emprunté, par l'intermédiaire du latin pleonasmus, du grec pleonasmos, « surabondance, exagération », lui-même dérivé de pleôn, comparatif de polus, « nombreux ».RHÉTOR.Figure par laquelle on renforce volontairement le discours par l'addition de mots de même sens. « Je l'ai vu de mes yeux » et « je l'ai entendu de mes propres oreilles » sont des pléonasmes admis et fort usités. Péj. Pléonasme vicieux ou, simplement, pléonasme, addition inutile de termes de même sens, redondance souvent involontaire et fâcheuse. « Monter en haut », « descendre en bas » sont des pléonasmes. (En ce sens, on emploie aussi Périssologie.)

Extrait du dictionnaire de l'Académie Française