Guère motivés

Publié le par Annick

Ce matin 5 décembre 2018, le temps était bien incertain. Une légère bruine venait juste de cesser à 9 heures. Ce qui ne voulait pas dire "finie la pluie !"
Aussi, on peut comprendre nos hésitations. Nous n'avons plus 20 ans et les saucées nous les craignons.

Avant 9 heures et visite de Tintin.

Avant 9 heures et visite de Tintin.

Jean-Paul 1er a bien eu du mal à se décider :

Pendant nos  hésitations, les aiguilles des pendules n'ont pas cessé de tourner. Il était 9h15 quand nous sommes partis vers Coëtlogon, puis Plumieux, Saint-Etienne-du-Gué-de-l'Isle...

Allez Jean-Paul, enlève ta veste et chausse tes godasses de cyclo ! Veste remplacée par le gilet jaune, chaussures adéquates et vélo sorti, on va pouvoir partir...
Allez Jean-Paul, enlève ta veste et chausse tes godasses de cyclo ! Veste remplacée par le gilet jaune, chaussures adéquates et vélo sorti, on va pouvoir partir...Allez Jean-Paul, enlève ta veste et chausse tes godasses de cyclo ! Veste remplacée par le gilet jaune, chaussures adéquates et vélo sorti, on va pouvoir partir...Allez Jean-Paul, enlève ta veste et chausse tes godasses de cyclo ! Veste remplacée par le gilet jaune, chaussures adéquates et vélo sorti, on va pouvoir partir...

Allez Jean-Paul, enlève ta veste et chausse tes godasses de cyclo ! Veste remplacée par le gilet jaune, chaussures adéquates et vélo sorti, on va pouvoir partir...

Pause à Saint-Etienne-du-Gué-de-l'Isle :

Nous avons eu une pensée pour Audrey Cordon qui habite avec Vincent la bourgade de 360 habitants environ. Le tracé de la commune sur une carte ressemble à une botte renversée. C'est juste original.

Au passage, avez vous remarqué l'affiche, à gauche sur la vitrine ? Don du sang à Loudéac la semaine prochaine...
Les dons du sang permettent de sauver des vies et de répondre aux besoins à venir.

Le vélo de Jacky, dégustant un café,  devant le bar "l'Orée du bois" ; l'église Saint-Etienne et carte avec la botte à l'envers (source Wikipédia). . Le vélo de Jacky, dégustant un café,  devant le bar "l'Orée du bois" ; l'église Saint-Etienne et carte avec la botte à l'envers (source Wikipédia). .
Le vélo de Jacky, dégustant un café,  devant le bar "l'Orée du bois" ; l'église Saint-Etienne et carte avec la botte à l'envers (source Wikipédia). .

Le vélo de Jacky, dégustant un café, devant le bar "l'Orée du bois" ; l'église Saint-Etienne et carte avec la botte à l'envers (source Wikipédia). .

En route vers la Chèze... où nous avons vu les chevaux de Jean-Yves et Odile. C'est Patrick qui a vendu la mèche...parce que, comment savoir autrement à qui ils appartiennent...

De belles et braves bêtes.

De belles et braves bêtes.

Jacky nous a emmenés sur un chemin du côté de la Prénessaye :

Tout en roulant dans la "bouillasse", nous avons pensé à Odile qui n'aurait pas aimé y passer avec son nouveau vélo.

Guère motivésGuère motivés

Travail d'architectes mal aimés ?

Jean-Paul qui a le chic de repérer ce genre de nid,  a vu des frelons asiatiques tourner autour. Juste une illusion probablement. A cette époque de l'année la colonie est partie...

Près du village "la Barrière".

Près du village "la Barrière".

Jacky a oublié son bidon :

Comme on n'était pas pressés de partir ce matin, il a eu le temps de se rendre à la supérette  et régler le problème.

Guère motivés

Encore un chemin :

Cette fois c'est pour aller voir le moulin à vent sans ailes entre la Ferrière et Plémet. Jean-Paul et Patrick ne l'avaient jamais vu. Il est tellement bien planqué qu'il faut savoir qu'il est là, à l'orée d'un bois.

Avant de quitter le lieu, Jean-Paul a raconté sa ènième blague, celle de la femelle perroquet et du hibou...
Avant de quitter le lieu, Jean-Paul a raconté sa ènième blague, celle de la femelle perroquet et du hibou...Avant de quitter le lieu, Jean-Paul a raconté sa ènième blague, celle de la femelle perroquet et du hibou...
Avant de quitter le lieu, Jean-Paul a raconté sa ènième blague, celle de la femelle perroquet et du hibou...

Avant de quitter le lieu, Jean-Paul a raconté sa ènième blague, celle de la femelle perroquet et du hibou...

Une fois au "RDV des cyclos", Jean-Paul a continué avec ses énigmes :

C'est l'énigme des 1 000 vaches... le problème est plus facile à résoudre en traçant des segments. "J'ai appris ça à l'école du Vaublanc", a dit Jean-Paul.
Moi, je n'ai rien compris. J'étais à l'école de la Hautière...

Pour tout dire, on ne s'en lasse pas des histoires de Jean-Paul...

Avec des segments c'est plus facile à comprendre.
Avec des segments c'est plus facile à comprendre.Avec des segments c'est plus facile à comprendre.

Avec des segments c'est plus facile à comprendre.

C'est tout pour aujourd'hui !

Publié dans NOS SORTIES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article