Une farce qui ne se mange pas

Publié le par Annick

Ce dimanche 9 septembre 2018, nous étions une dizaine au rendez-vous de 8h30, ne manquant pas les uns et les autres d'attirer l'attention sur la fraîcheur matinale.

La montée du soleil au cours de la matinée va réchauffer l'air et notre progression nous amener à Hélléan, lieu de pause. "C'est bien, y'a des toilettes et les poubelles à côté", a fait remarquer Daniel G.
Une peau de banane peut se jeter dans la nature mais l'emballage du pain d'épice par exemple, pas question de le balancer n'importe où.

Pendant ce temps, un petit farceur, peut-être un grand par la taille, n'a pas fait mieux que de jeter gentiment à la poubelle un vélo en bon état...
L'auteur ne s'est pas fait connaître.

Lors de la pause à Hélléan.

Lors de la pause à Hélléan.

L'arbre remarquable !

Avant d'arriver à Hélléan, nous sommes passés à Lanouée et c'est là que "vit" tant bien que mal l'arbre remarquable. Il semble protégé.

A Lanouée.

A Lanouée.

En route vers Plémet !

Après Hélléan et traversées de plusieurs localités, notre itinéraire nous mène au-delà de Guilliers et plus précisément dans le secteur de Riolo où la photo a été prise juste pour présenter une partie du peloton qui s'est étoffé en cours de route.

Du côté de Riolo, après Guilliers.

Du côté de Riolo, après Guilliers.

Pause finale au bar :

La matinée se termine toujours ainsi. Les discussions sont variées et plus faciles à entretenir qu'en roulant.
Petit cliché, juste pour dire que nos cyclos racontent parfois des petites histoires coquines, comme Joseph et Jean-Pierre, ce midi devant un verre.

Joseph ; Jean-Pierre. ; Daniel P  et Daniel M, plus loin, concentrés au coeur d'une autre discussion.

Joseph ; Jean-Pierre. ; Daniel P et Daniel M, plus loin, concentrés au coeur d'une autre discussion.

C'est tout pour aujourd'hui !

Publié dans NOS SORTIES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article