L'essaim a perdu la reine...

Publié le par Annick

Ce mercredi 26 septembre 2018, nous étions vingt, le nombre qu'un peloton de cyclotouristes ne doit pas dépasser pour sa sécurité et celle de l'automobiliste qui double.

Le mercredi, le circuit est décidé le matin même. En général il emprunte les petites routes, souvent avec des à droite ; à gauche ; tout droit...

En cours de matinée, notre président en a fait les "frais". Personne ne l'a vu s'arrêter parce qu'il était le dernier du peloton. Et  avec les changements de direction, il a perdu définitivement notre trace.
A la Trinité-Porhoêt, quelqu'un a dit : "Patrick n'est pas là. Il a dû s'arrêter... !".
Arrêt pour nous et appel de Marie-France qui n'a pas eu en direct l'homme égaré.

Arrêt à la Trinité-Porhoët.

Arrêt à la Trinité-Porhoët.

Notre président ne s'est pas perdu !

Patrick nous a retrouvés au bar. Il savait que Jean-Paul II offrait le pot pour son anniversaire et aussi fêter l'ascension du mont Ventoux le 20 septembre,   jour de ses 68 ans.

Patrick a dit : "j'ai pris la direction de Ménéac, je me suis arrêté à Brignac, j'espérais vous voir passer..."
Ben non ! On n'est pas allés jusque là...

Patrick, au centre, a su nous retrouver au café.

Patrick, au centre, a su nous retrouver au café.

Rouler en groupe :

C'est tout un art !

Si vous avez loupé l'épopée de Jean-Paul !

C'est tout pour aujourd'hui !

Publié dans NOS SORTIES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article