Poils au vent...

Publié le par Annick

Par ce beau soleil, un toutou prenait l'air de façon bien originale ce midi dans les rues de Plémet, bien installé dans un panier fixé sur le VAE de sa maîtresse. Ainsi, toutou ne reste pas seul à la maison.

A Plémet vers midi.A Plémet vers midi.

A Plémet vers midi.

Comme d'habitude, le mercredi,  nous avons profité aussi du beau temps pour faire notre petite virée qui fait du bien. Faut bien se dire que le beau temps ne va  pas durer...

Pendant la pause à Langourla.


Ce mercredi 18 juillet 2018, j'ai remarqué avant de partir que Marie-France avait maquillé ses doigts. "J'ai fait un essai hier soir", a-t-elle dit.

Quelques touches de féminité en pratiquant son cyclotourisme ne nuit pas. Bien au contraire.

 

Crevaison juste avant d'arriver à la pause !

La réparation a donc eu lieu durant l'arrêt à Langourla. Le pneu de la roue avant d'Alain était en mauvais état.
"Ben ouais, y'a un trou percé", il a dit Alain.
Il a fallu mettre un genre d'emplâtre -une rustine-  à l'intérieur du pneu et changer la chambre à air.
En plus, le vélo de notre Alain "gueurzaille" pas mal. Un vélo qu'il a acheté d'occasion il y a dix ans.
Il va falloir qu'Alain fasse une fête pour avoir une nouvelle bicyclette...

A Langourla.

A Langourla.

Un éclairage permanent :

Ce type d'éclairage nous vient des pays nordiques. Les femmes qui ont participé au périple "Toutes à Paris en 2012" ont reçu avant de partir sur les routes vers la capitale cet éclairage. Un cadeau fort utile.
Voilà six ans que Marie-France roule avec cet éclairage permanent qui fonctionne toujours. Un dispositif de sécurité sans doute inusable.

Vers Saint-Guénaël.

Vers Saint-Guénaël.

Un peu plus de lumière sur ces lampes :

Extrait de notre revue "Cyclotourisme", septembre 2012.

C'est tout pour aujourd'hui !

Publié dans NOS SORTIES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article