Le décret de Marie-France

Publié le par Annick

Il y a environ une quinzaine de jours, Marie-France a décidé : "plus de bises, on se serre la main..."

Ben oui, c'est plus simple et plus rapide, pour nous les filles, de serrer la main des cyclos quand on se retrouve le mercredi et le dimanche !

Ce matin 23 mai 2018, Odile n'a pas respecté la loi. Et pour cause, elle ne savait pas le jour de son retour après un mois d'absence.

Odile pas encore au courant ; Jeanine mise au parfum depuis deux semaines.Odile pas encore au courant ; Jeanine mise au parfum depuis deux semaines.

Odile pas encore au courant ; Jeanine mise au parfum depuis deux semaines.

Un groupe de 18 éléments ce mercredi de la Saint Didier : 

La Saint Didier !

Un vieux dicton dit :

"Sème tes haricots à  la Saint Didier
des haricots plein le panier."

Sans doute plus pour la rime que le reste.

Il fait beau, les cyclos sortent...comme les limaces quand il pleut !

Il fait beau, les cyclos sortent...comme les limaces quand il pleut !

Le groupe va se séparer en deux :

Sans réelle volonté mais à cause de la sonnerie d'un téléphone et plus loin la traversée de la RN164 qui a retenu les retardataires au moins 5 minutes. Deux pelotons  pas trop mal équilibrés puisque le premier  sera composé de 8 éléments dont 2 femmes et l'autre 8 garçons et 2 filles.  En plus le tout bien synchronisé  : sensiblement même parcours, même kilométrage et retour à la même heure.

Le groupe de la photographe :

Chef de file, André. Il connaît bien les petites routes tranquilles qui arrangent tout le monde. Nous, et les automobilistes plus fréquents sur les plus grandes routes.

En route vers Illifaut.
En route vers Illifaut.En route vers Illifaut.

En route vers Illifaut.

Arrêt à Illifaut :

Les autres sont aussi passés à Illifaut, probablement avant nous. Ils ont emprunté la route directe et se sont "pausés" à Trémorel.

Illifaut rappelle toujours la mésaventure d'André.
C'était le mercredi 23 février 2011,  lieu de la pause pipi et ravito.   André pose ses gants sur le porte bagages de son vélo et se dirige vers les toilettes...quand il revient, plus de gants...volatilisés. En plus à la barbe des autres...

Comme tout se sait, le voleur de gants a été identifié sans être pris la main dans le sac. Dans les petits villages tout le monde se connaît et il suffit d'enquêter.

"Des gants tout neufs, que je mettais pour la première fois", a dit André.

Pause près de l'église et à quelques pas de la mairie. Paroles vraies.

Pause près de l'église et à quelques pas de la mairie. Paroles vraies.

Pris la main dans le dos :

Un homme attentionné qui peut se permettre ces fantaisies grâce à son VAE. 

Vers Saint-Vran ; vers La Hutte à l'Anguille ; dans la côte de La Vigne en Laurenan. Vers Saint-Vran ; vers La Hutte à l'Anguille ; dans la côte de La Vigne en Laurenan. Vers Saint-Vran ; vers La Hutte à l'Anguille ; dans la côte de La Vigne en Laurenan.

Vers Saint-Vran ; vers La Hutte à l'Anguille ; dans la côte de La Vigne en Laurenan.

MF a fêté son anniversaire :

"Je suis du 14 mai, il est temps...", a dit Marie-France.

Il n'est jamais trop tard.

Un jour, Marie-France s'est vue appelée "Massey Ferguson" (pas par nous.) Quelqu'un a rectifié : "Miss France c'est plus joli et mieux approprié".

C'était bien sûr pour plaisanter.

Les quatre femmes côte à côte sans le vouloir... et les autres.Les quatre femmes côte à côte sans le vouloir... et les autres.

Les quatre femmes côte à côte sans le vouloir... et les autres.

C'est tout pour aujourd'hui !

Publié dans NOS SORTIES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article