L'herbe à éléphant

Publié le par Annick

Le miscanthus, "l'herbe à éléphant" ou encore "roseau de Chine", est originaire d'Afrique et d'Asie du sud.

Champ de miscanthus sur la commune du Cambout.

Champ de miscanthus sur la commune du Cambout.

La culture du miscanthus se développe en France.

Seul Patrick du Camboutdumonde connaissait le nom de cette plante. A chacun sa culture...

Première photo, le champ sur la commune du Cambout. Deuxième photo, champ de miscanthus entre Les Forges et Saint-Etienne-du-Gué-de-L'Isle, vu dimanche dernier 11 décembre 2016.Première photo, le champ sur la commune du Cambout. Deuxième photo, champ de miscanthus entre Les Forges et Saint-Etienne-du-Gué-de-L'Isle, vu dimanche dernier 11 décembre 2016.

Première photo, le champ sur la commune du Cambout. Deuxième photo, champ de miscanthus entre Les Forges et Saint-Etienne-du-Gué-de-L'Isle, vu dimanche dernier 11 décembre 2016.

Pour plus d'infos intéressantes sur la plante, cliquez sur le lien ci-dessous :

La matinée du 14 décembre 2016 !

Nous n'étions que huit ce matin pas spécialement froid.

Avant 9 heures.

Avant 9 heures.

Observer le ciel en attendant l'heure de partir :

Les traînées que laissent les avions sont constituées de cristaux de glace créés par la condensation de la vapeur d'eau produite lors de la combustion du kérosène.

Sur le parking des départs. Sur le parking des départs.

Sur le parking des départs.

Près du village Saint-Jacques :

Plus loin, quelques secondes avant le lever du soleil et toujours des traînées.

L'herbe à éléphant

Vers le Pas aux Biches et Le Cambout :

Le Pas aux Biches est un joli village assez important à l'orée de la forêt de Lanouée et à proximité du Cambout.

Nous traversons fréquemment ce village, souvent pour rejoindre le  coeur de la Forêt de Lanouée.

L'herbe à éléphant

Des travaux près de l'étang du Gué aux loups au Cambout :

Possibilité pour les vélos de se faufiler prudemment.

L'herbe à éléphantL'herbe à éléphant

Une plante parasite :

Le gui est transporté par les oiseaux d'arbre en arbre qui finit par s'épuiser lorsque le gui est abondant.

"S'embrasser sous le gui" est une tradition Celte. Il était d'usage, en début d'année, d'accueillir ses invités en les recevant et les embrassant sous le gui accroché dans la maison. Cette pratique portait chance.

On en parle encore de cette tradition.

Christian me disait ce matin en passant près de l'arbre surchargé, qu'autrefois, dans les années 1960,  les écoliers de La Prénessaye apportaient  à l'école du gui qui était ensuite expédié en Angleterre.

Pourquoi ? Il ne sait plus.

En route vers Bréhan

En route vers Bréhan

Pause à Bréhan :

Tout en grignotant nous avons passé un petit moment près de l'église, devant la crèche tapissée de paille, et la mise en scène de la Nativité avec la Sainte famille.

Au même moment est passée une roulotte...Elle transportait des voyageurs allant on ne sait où. Venant d'où ? On ne sait pas.

Le cheval n'a pas le droit de semer son crottin...C'est pas écrit, mais ça se voit...

L'herbe à éléphant
L'herbe à éléphantL'herbe à éléphant

Le sèche linge de Jean-Pierre :

On voit bien que le mouchoir vole au vent...

Vers Blanlin. Vers Blanlin.

Vers Blanlin.

Le garde-boue, pas que des avantages :

Mon garde boue avant a récupéré la boue des petites routes sales traversant les villages.

L'herbe à éléphant

Nous avons terminé la matinée au café des sports de La Prénessaye. Pour changer.

C'est tout pour aujourd'hui !

Publié dans NOS SORTIES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Patrick du Camboutdumonde 15/12/2016 20:28

Annick, ma culture est aussi géographique et elle te fait savoir que la parcelle de Miscanthus est située sur la commune de Le Cambout Côtes d'Armor. "Rendons à Jules ce qui appartient à César" !

Annick 16/12/2016 12:45

Je ne sais pas où est la limite des terres du Cambout et celles de Bréhan.

Annick 16/12/2016 12:43

C'est bien la D778. Après la montée des Forges vers St-Etienne.

Daniel de loudéac 16/12/2016 11:33

Oups ! , je n'ai pas réfléchis, ce n'est pas la nationale, mais la D 778 Loudéac/Josselin.

Daniel de Loudéac 16/12/2016 11:16

C'est bien ce qu'il me semblait, en regardant la photo....cette parcelle se trouve, si je ne me trompe pas, au carrefour des routes de "Penhouët" et de la nationale Loudéac/Josselin.

Annick 15/12/2016 22:33

J'ai eu des doutes. Je vais modifier. Merci.