Il crée la surprise

Publié le par Annick

Grosse surprise ce matin, 27 novembre, de voir arriver Jean-Philippe. On ne l'avait pas vu sur son vélo depuis le 8 mai dernier.

Sa présence a suscité aussi quelques observations badines : "tu viens maintenant que tu es élu." ; "On a bien fait de t'élire"...

Vendredi dernier, au cours de notre assemblée générale il a été élu avec Patrick du Camboutdumonde pour remplacer Sylvain Dionis du Séjour et Claude Plessix.

Les bandes fluo, une calamité pour les photos.

Les bandes fluo, une calamité pour les photos.

L'an dernier, Jean-Philippe a fait beaucoup de vélo. Il a même traversé le Portugal de haut en bas, en autonomie, jusque chez ses parents, vélo surchargé. Quatre jours consécutifs de moyenne montagne.

En 2016, il a participé avec nous au séjour de Brasparts le week-end de l'Ascension et après plus signe de vie, que le soir de l'assemblée générale. Il avait du travail chez lui et un peu de fatigue.

Y'a pas que le vélo dans la vie !

La matinée du 27 novembre 2016 en bref !

Presque un record ce matin. 19 sur la ligne de départ. Et un semblant de brume.

Et toujours ces bandes fluo ! Et les deux nouveaux élus en tête à tête.

Et toujours ces bandes fluo ! Et les deux nouveaux élus en tête à tête.

Une brume plus épaisse du côté de Fontinguet, Saint-Vran.

On a eu une pensée pour notre président qui nous a fait la morale (il avait raison) vendredi soir. "Quand il y a du brouillard ne partez pas à vélo. Je n'ai pas envie de vous ramasser avec une petite cuillère. Si on le  rencontre en cours de route, c'est différent..."

Ce n'était pas du brouillard, seulement une brume plus épaisse qu'à Plémet.

Pause à Eréac !

Un vélo pour aller au marché de Noël à quelques coups de pédales du centre bourg où nous avons mis pieds à terre.

Il crée la surprise

C'est quoi l'intention de Jean-Pierre ?

Vous avez tout compris ! Vous avez tout compris !

Vous avez tout compris !

Ils sont à qui ces gants ?

A personne apparemment. Des gants trouvés par Francis à l'intérieur des toilettes. Au même moment, le propriétaire des gants était dans le petit bâtiment, caché derrière une porte...entendant tout.

Ernest a récupéré son bien provisoirement abandonné.Ernest a récupéré son bien provisoirement abandonné.

Ernest a récupéré son bien provisoirement abandonné.

La petite boîte blanche de Francis.

Qui a-t-il à l'intérieur ? Pas d'outils de dépannage, c'est sûr. Des volts, sans doute.
La présence de ce coffre doit surprendre bien des personnes. Pour nous, plus de mystère.

En réalité, cette petite boîte ne sert à rien. Sauf au cas où...

Celle qui fonctionne, la jumelle, est fixée sur le tube vertical du vélo. Elle pèse lourd et coûte très cher.

En montant vers la Hutte à l'Anguille !

Normalement, le retour était prévu par Saint-Vran, la fameuse côte de la Ville d'Anne la mal aimée, Laurenan... On a préféré rejoindre Laurenan par une autre route.

Montée plus longue que celle de la Ville d'Anne, mais moins difficile.

Montée plus longue que celle de la Ville d'Anne, mais moins difficile.

Les choux de Christian et d'Armel !

Des choux appelés à disparaître...

Des choux appelés à disparaître...

Dans les choux ?

Le raidillon du village La Vigne a fait quelques retardataires.

Il crée la surprise

Le coupe choux ?

Je suppose que cet outil derrière le tracteur sert à couper les choux.

Le coupe choux est aussi le rasoir du barbier.

Il crée la surprise

Michel nous attendait !

Pour fêter son anniversaire, Michel a offert un pot mercredi dernier. Il est revenu aujourd'hui dans la même intention et faire plaisir à ceux qui n'étaient pas là mercredi. Du coup,  les présents mercredi en ont profité une seconde fois.

"Je ne vais pas faire le tri", à dit Michel l'équipier de Jean, appelés les Vétérans.

Fin janvier 2017, Michel va quitter Plémet.

Michel et Jean

Michel et Jean

C'est  tout pour aujourd'hui !

Publié dans NOS SORTIES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

LeCamboutdumonde 28/11/2016 18:27

Pour avoir vu aussi cet attelage dans un champ de choux sur la route de la Trinité à Ménéac, l'outil perpendiculaire est un tapis roulant sur lequel les coupeurs de choux déposent les choux récoltés afin de les acheminer vers la remorque où ils sont mis en caisse.
Il faudrait aussi que les plus costauds du peloton regardent vers l'arrière de temps en temps afin de s'assurer qu'il n'y aurait pas des cyclos dans les choux !