Hêtre ou ne pas être...

Publié le par Annick

...en voilà une drôle de question...

"Etre ou ne pas être, telle est la question".

Tout le monde connaît cette phrase emblématique du théâtre constituant l'ouverture de la célèbre tirade d'Hamlet dans la pièce de William Shakespeare, acte 3, scène 1.

Cette phrase a inspiré le titre de plusieurs films, soit en anglais, soit en français.

Les hêtres du Vaublanc m'ont aussi inspirée, tant ils sont encore flamboyants avec leurs voisins les châtaigniers en minorité. Et en plus, une petite touche de l'Astre du jour a embelli le rideau d'arbres.

Entre le Vaublanc et le Gué-Jouan. A gauche la forêt de Loudéac, à droite, le Lié. Entre le Vaublanc et le Gué-Jouan. A gauche la forêt de Loudéac, à droite, le Lié.
Entre le Vaublanc et le Gué-Jouan. A gauche la forêt de Loudéac, à droite, le Lié. Entre le Vaublanc et le Gué-Jouan. A gauche la forêt de Loudéac, à droite, le Lié.

Entre le Vaublanc et le Gué-Jouan. A gauche la forêt de Loudéac, à droite, le Lié.

Le hêtre peut être un arbre du jardin !

La matinée du 13 novembre en bref !

Ce matin nous nous sommes réunis à l'étage supérieur à cause du cirque Gervais installé plus bas. Ce cirque familial est arrivé à sa sixième génération.

Avant le départ.

Avant le départ.

Sur la Route du breton où il y a moins d'hêtres, un petit groupe s'est détaché provisoirement.

L'essentiel est de ne laisser personne seul derrière.

Vers le Vaumilon.

Vers le Vaumilon.

Le peloton a grossi ! Un élément supplémentaire avant Collinée quand Jean-Claude, appuyant fort sur les pédales, nous a rattrapés. Et plus loin, entre Collinée et Langourla, quand nous avons rejoint Marie-France partie de chez elle. Sitôt arrivés à sa hauteur, elle a dit : "je vais avec vous jusque Langourla, après je roule seule jusque Plémet."

Un groupe de 19 unités dans les règles par rapport à la sécurité.

Vingt cyclistes est le nombre maximum pour un déploiement de seize mètres.

Vers Langourla.

Vers Langourla.

Rouler en groupe, les bons réflexes :

Pause à Langourla, près des toilettes pour la majorité, au bar pour d'autres devant un petit café.

Et aussi à proximité de l'église Saint-Pierre et la tour Saint-Eutrope. Cette tour daterait du 13ème siècle. Elle est le reste de l'ancienne église Saint-Eutrope.

La tour Saint-Eutrope à Langourla

La tour Saint-Eutrope à Langourla

Les oubliés !

Habituellement, quand quelqu'un va prendre un café durant la pause on attend son retour vers le groupe. Mais aujourd'hui, personne n'a pensé à André et Jacky. Sauf Christian, mais un bon moment après.

Vers Saint-Jacut-du-Mené.

Vers Saint-Jacut-du-Mené.

Attention aux feuilles !

Les petites routes bordées d'arbres sont bien sympas, mais elles peuvent être traitresses.

Dans le virage, un coup de freins, et boum !

Sur le nombre qu'on était, pourquoi lui ? La malchance. Les autres ont freiné aussi.

Rien de cassé pour notre malchanceux qui est reparti avec ses copains.

Secteur Saint-Jacut. Secteur Saint-Jacut.
Secteur Saint-Jacut. Secteur Saint-Jacut.

Secteur Saint-Jacut.

Et pour finir, un petit 60 kilomètres aux compteurs. C'est bien assez à cette période et pour nos vieux os.

C'est tout pour aujourd'hui !

Publié dans NOS SORTIES

Commenter cet article