Les chapelles de notre circuit

Publié le par Annick

Le cyclotourisme est avant tout du tourisme à vélo et consiste à découvrir des sites, des originalités, des paysages...

Mais la notion de tourisme disparaît le dimanche matin.

Quelques chapelles, dont je connais l'existence et l'endroit où elles se trouvent, se sont présentées sur notre parcours.

La première a été la chapelle Saint-Unet après Laurenan. Cachée par des arbres, véritables sentinelles, je ne l'ai pas vue. Autrefois, elle était témoin des marchés où l'on proposait veaux, vaches, cochons, couvées...et aussi le célèbre mouton du "Mené".

La seconde, malgré le brouillard, s'est offerte à nos yeux, majestueuse. C'est la chapelle Saint-Louis de La Hutte à l'Anguille, sur le territoire de Saint-Gilles-du-Mené.
Vouée à l'abandon, elle a été remise sur pied à partir de 1995 grâce à une petite équipe de bénévoles. Ainsi est née l'association de la chapelle de La Hutte à l'Anguille. Diverses manifestations sont organisées et les bénéfices aident au financement des travaux. Le trésorier qui veille sur la cagnotte n'est autre qu'Alain Sagory, adhérent du "CC du Ninian".
Le pardon annuel sera célébré dimanche 28 août 2016, avec une messe suivie d'un repas et diverses animations.

La chapelle Saint-Louis ; la chapelle Saint-Yves ; la chapelle Saint-Guénaël.
La chapelle Saint-Louis ; la chapelle Saint-Yves ; la chapelle Saint-Guénaël. La chapelle Saint-Louis ; la chapelle Saint-Yves ; la chapelle Saint-Guénaël.

La chapelle Saint-Louis ; la chapelle Saint-Yves ; la chapelle Saint-Guénaël.

Sur la route Illifaut - Merdrignac, via le village Le Vot, on peut voir malgré sa petite taille, la chapelle Saint-Yves, située sur la commune de Merdrignac.
Edifiée en "l'an de grâce 1703", elle abrite les statues polychromes de Sainte-Anne, de Sainte-Radegonde et de Saint-Yves. Patron des avocats, Saint-Yves est le plus populaire des Côtes d'Armor.

Plus loin, sur la commune de Gomené, la chapelle Saint-Guénaël. La première pierre a été posée en avril 1875.

J'en ai pas vu d'autres, mais comme le dimanche matin le tourisme disparaît...

La matinée du 14 août 2016 en bref !

14 au départ dont Fabien et un copain, Jérôme. 90 kilomètres au programme.

Nous avons parlé de la chute de Pascal, notre vélociste loudéacien. Il est tombé lourdement sur la course de Laurenan vendredi dernier. Conséquences : des souffrances et plusieurs semaines d'arrêt de travail.

En attendant 8 heures.

En attendant 8 heures.

Sur le parking du départ.
Sur le parking du départ.

Une femme modèle !

J'écris "modèle" parce que j'ai entendu quelques-uns dire : "c'est pas la mienne qui ferait ça !"

Jacky a oublié son bidon, Jeanine est venue l'apporter, avec le sourire, sans ronchonner.

Les femmes ne rouspètent pas tout le temps...

"Je vais aller courir", a dit Jeanine.

Après Laurenan.
Après Laurenan.

Jérôme et Fabien.

J'ai entendu dire qu'ils font du triathlon ensemble.

Je n'ai pas vraiment discuté avec eux. Ils nous ont quittés à Eréac.

Des jeunes compréhensifs qui n'imposent pas leur cadence.

Vers La Hutte à l'Anguille.
Vers La Hutte à l'Anguille.

Il ne pleuvait pas, mais sous les arbres la route était très mouillée. Probablement à cause du brouillard présent dans ce secteur.

Division du groupe :

Le groupe s'est divisé entre Eréac et Broons. Quatre ont coupé, direction Plumaugat par le chemin le plus court.

"80 kilomètres ça me suffit", a dit Ernest. Jacky, Alain et Annick ont pensé la même chose.

Au Pont du Breil et le quatuor. Au Pont du Breil et le quatuor.

Au Pont du Breil et le quatuor.

Monter en danseuse : la "danseuse" offre plus de puissance. Elle permet aussi de solliciter certains muscles pour en relâcher d'autres. 

Vers Plumaugat.

Vers Plumaugat.

Arrêt au Bretagne : Alain et Annick ont attendu à l'extérieur tout en mangeant pain d'épice ou banane.

L'autre groupe de huit unités, derrière, s'est arrêté à Plumaugat.

Jacky et Ernest.

Jacky et Ernest.

Un vieux panneau : il signale un croisement proche et sert aussi de piquet pour tendre une cordelette limitant jardin et bordure de route.

Multifonctions... Sur l'ancienne nationale, près du village "Le Breil Tual", à Plémet.

Multifonctions... Sur l'ancienne nationale, près du village "Le Breil Tual", à Plémet.

Le quatuor est arrivé à Plémet à 11h45. Les autres une dizaine de minutes après.

C'est tout pour aujourd'hui !

Publié dans NOS SORTIES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article