Le château des Forges de Lanouée

Publié le par Annick

Le château, entre forêt et canal, se trouve sur le site d'anciennes forges construites en 1756 par le duc de Rohan. L'industrie a fonctionné durant une centaine d'années.

Au cours du 19ème siècle, la maison du directeur a été transformée en un château de style Louis XIII.

Début 1900, les ruines de l'usine ont été rasées et remplacées par un jardin à la française et un bassin. Le haut fourneau a été conservé et sert de réserve d'eau pour arroser le jardin qui se visite sur réservation.

Le village "Les Forges" s'est créé à partir de 1883, près des forges. Aujourd'hui, environ 450 habitants y vivent, appelés Forgerons.

Une partie du château, son parc et Le Lié.

Une partie du château, son parc et Le Lié.

A la même époque, fonctionnaient aussi les forges du Vaublanc, en bordure de la forêt de Loudéac ; les forges de Paimpont dans la forêt de Brocéliande ; les forges des Salles dans la forêt de Quénécan ; les forges du Pas, près de Quintin. Et sans doute d'autres...

Notre matinée du 17 août en bref !

Nous étions neuf.

Nous avons eu la visite d'André et de Tintin qui ne roulaient pas.

Avant le départ de 8h30.

Avant le départ de 8h30.

Dans la forêt de Lanouée après notre pause aux Forges :

La forêt de Lanouée, 3 800 hectares, est le second massif forestier après la forêt de Paimpont, 9 000 hectares.

Longue traversée sur une route crue entre les Forges et Mohon. Longue traversée sur une route crue entre les Forges et Mohon.

Longue traversée sur une route crue entre les Forges et Mohon.

Un four, probablement :

Les petites routes nous mènent toujours vers des villages pittoresques avec parfois des originalités.

Village proche du lieu-dit Le Bourdonnais aux croisements Guilliers-Ménéac et La Trinité-Porhoët-Mauron.

Village proche du lieu-dit Le Bourdonnais aux croisements Guilliers-Ménéac et La Trinité-Porhoët-Mauron.

A la Christopher Froome :

Christian fait souvent le pitre sur son vélo tout en restant prudent.

Il a dit qu'il faisait attention à ses "roubignoles".

Il a dit qu'il faisait attention à ses "roubignoles".

Jeanine a roulé seule :

Elle nous a rejoints "Au rendez-vous des cyclos". Elle a effectué 74 kilomètres, comme nous en groupe.

Elle porte le maillot "Toutes à Strasbourg" et la chasuble offerte par la FFCT à toutes les participantes du voyage itinérant Saint-Brieuc - Strasbourg".

Ce maillot plaît bien. Il est mieux taillé que le maillot "Toutes à Paris en 2012".

Prête à rejoindre le bercail.

Prête à rejoindre le bercail.

C'est tout pour aujourd'hui !

Publié dans NOS SORTIES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

patrick 17/08/2016 20:56

attention aux "nids de poules" Christian!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!