Ralentis par un défilé

Publié le par Annick

Ce mercredi 15 juin 2016, nous étions onze au départ. "Onze s'crève", a dit Patrick ducamboutdumonde.

Personne ne s'est mis "dans le rouge" comme on dit dans le jargon cycliste. Une randonnée tranquille sur un circuit sans réelles difficultés. 67 kilomètres, allure audax, c'est-à-dire 22,5 km/h.
Une allure convenable pour une certaine convalescente. A l'arrivée, elle en sera reconnaissante.

Sur la commune de Mohon :

Nous sommes tombés sur un défilé quittant un village pour rejoindre un autre. Au moins 800 mètres entre les deux chameaux sans têtes.

Troupeau sous la surveillance de Ponpon. Troupeau sous la surveillance de Ponpon.

Troupeau sous la surveillance de Ponpon.

La matinée en bref :

Avant de partir, Marie-France a pensé à ses patins à changer prochainement. Ils n'ont pas été épargnés durant le voyage itinérant vers Strasbourg, au cours duquel ils ont résisté, contrairement à ceux de certaines participantes.

Le groupe ; Marie-France et Jacky.Le groupe ; Marie-France et Jacky.

Le groupe ; Marie-France et Jacky.

Après Mohon :

Petites routes tranquilles, soleil. On en demande pas plus.

A droite, un "nunu". Je parle de la digitale dans les hautes herbes..

A droite, un "nunu". Je parle de la digitale dans les hautes herbes..

Les toilettes de Guilliers :

Nous arrêtons souvent à Guilliers. On a remarqué que les toilettes sont toujours propres, contrairement à d'autres localités...

A Guilliers.

A Guilliers.

La pause finale :

Pour remercier le groupe qui a roulé sagement, Annick a offert un pot.

Pour arroser son anniversaire passé depuis le 27 mai, Philippe a payé une tournée.

C'est une tradition, les anniversaires sont fêtés.

Le pot d'Annick ; celui de Philippe.Le pot d'Annick ; celui de Philippe.

Le pot d'Annick ; celui de Philippe.

C'est tout pour aujourd'hui !

Publié dans NOS SORTIES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article