Strasbourg, comme dans un fauteuil ?

Publié le par Annick

Jeanine cogite !

Au moins deux points sensibles en appui sur quelque chose  devraient être épargnés. Jeanine fait tout pour. Et elle a raison. Quoi de plus désagréables des douleurs tenaces quand une virée à vélo devrait être un plaisir !

Poignets sensibles :

Les mains en appui sur le guidon, les poignets plus ou moins "cassés" une journée entière,  s'ensuivent  automatiquement des douleurs qui partent du pouce vers le poignet.

Pour éviter ce désagrément, Jeanine teste actuellement deux orthèses.

Orthèses de poignets

Orthèses de poignets

Arrière-train sensible :

C'est à coup de scie qu'elle a découpé une partie de sa selle pour plus de confort. Elle teste son invention depuis quelques mois. Le résultat est concluant.

Donc pour Jeanine, Strasbourg se présente sous les meilleurs auspices.

La selle est recouverte d'un protège selle.

La selle est recouverte d'un protège selle.

Publié dans LE CLUB

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Edith 12/04/2016 11:51

Jamais 2 sans 3 :
Jeanine il te reste 44 jours pour trouver 1 nouvelle idée.
Bonne journée à tous
Edith

Annick 12/04/2016 21:29

J'attends la troisième trouvaille.