Réapprendre à faire du vélo

Publié le par Annick

"C'est tout à fait différent. On réapprend à faire du vélo. Il n'y a que les jambes qui travaillent. Pas mal au dos, pas mal à la nuque, pas mal aux fesses... On ne force pas sur les bras...", voilà en quelques phrases le ressent de patrick Guégan après plusieurs sorties avec son vélo couché et une autre de 110 kilomètres.

Lors des  premiers essais, les jambes ont un peu souffert. Les muscles sont maintenant rôdés.

Mercredi 29 avril 2015, présentation du vélo couché et première sortie avec le club.

Mercredi 29 avril 2015, présentation du vélo couché et première sortie avec le club.

Réapprendre à faire du vélo

L'idée d'acquérir un vélo couché a trotté de nombreuses années dans la tête de Patrick. "Pas loin de 20 ans", m'a-t-il dit ce 29 avril 2015.

En 2007, ce fut le déclic à l'occasion des passages des forçats de la route  du Paris-Brest-Paris à Loudéac. Parmi une variété de vélos exposés durant la pause-ravitaillement des "cavaliers", Patrick fut automatiquement attiré par les vélos couchés.

Réapprendre à faire du vélo

Un déclic loin d'être spontané !

6 ans plus tard, il se rend à Matignon, en Côtes d'Armor,  à un salon du vélo couché.

Il réfléchit encore deux ans...

Réapprendre à faire du vélo
Réapprendre à faire du vélo

En mars dernier, il se rend à Acigné chez "Velofasto" proposant un large choix de vélos couchés.

Sa commande est prête. Patrick revient chez lui avec le nouveau vélo bien calé sur le porte vélos.

Publié dans LE CLUB

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
J'aimerais bien te voir monter les côtes en danseuse comme moi !...
Répondre